Verstappen se moque d'être celui qui détrônera Hamilton

Max Verstappen n'accorde pas d'importance au fait de faire tomber Lewis Hamilton de son piédestal en mettant fin à la série de titres du Britannique.

Verstappen se moque d'être celui qui détrônera Hamilton

La saison 2021 semble devoir être, si l'on en juge par le seul Grand Prix de Bahreïn inaugural, la campagne lors de laquelle l'affrontement entre Lewis Hamilton et Max Verstappen pourrait enfin prendre des allures de combat pour le titre mondial. Reste évidemment à voir si cela se confirmera par la suite.

Lire aussi :

Car pour beaucoup, l'écurie Red Bull n'a peut-être pas eu l'occasion de faire montre de l'intégralité de ses forces à Sakhir, pour diverses raisons. D'abord car, à deux contre un en raison du début de week-end compliqué de Sergio Pérez, Mercedes a opposé un défi stratégique difficile à l'équipe autrichienne. Ensuite en raison de problèmes de différentiel et d'inquiétudes moteur. Et enfin car contrairement à Hamilton, Verstappen n'a pas optimisé la trajectoire au virage 4 lorsque cela était encore permis.

De là à dire que l'écart serait suffisant, dans des conditions de course plus normales, pour favoriser plus encore les chances du Néerlandais au classement pilotes, il n'y a qu'un pas. Sera-t-il celui qui fera tomber Hamilton et Mercedes de leur piédestal, après respectivement quatre et sept saisons de domination consécutives ? En tout cas, il ne fait pas de cet aspect symbolique un objectif, quand Motorsport.com lui pose la question dans un entretien exclusif à retrouver en intégralité dans notre section PRIME. "Non, pour moi, en fin de compte, peu importe contre quel pilote on se bat. Je pense qu'il y a énormément de bons pilotes en Formule 1. "

Verstappen met en avant le fait que, par essence, les sports mécaniques impliquent une part de réussite, et notamment celle d'être au bon endroit au bon moment. "Bien sûr, certains ont remporté plus de titres que d'autres, certains n'ont rien gagné. Mais il y a juste un peu de chance également. Il y a des Champions du monde qui restent vraiment en F1 pendant de nombreuses années, mais cela ne signifie pas qu'ils sont les seuls grands pilotes de leur époque."

"Il faut juste avoir de la chance – être dans la bonne équipe, au bon endroit, et dominer pendant longtemps. Et cela ne se produit pas toujours. Il n'y a qu'un baquet, car le coéquipier est toujours perdant. Et d'habitude, ils n'acceptent jamais d'avoir deux pilotes de pointe côte à côte. C'est ainsi. Et il faut l'accepter : 'Bien sûr, j'espère que je serai en position de me battre pour le championnat, par exemple, dans un avenir proche'. Que ce soit un [titre] ou sept, cela dépend simplement de la durée de la domination de l'écurie."

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

partages
commentaires
Moteurs F1 turbo hybrides : plaidoyer pour ces bêtes "silencieuses"

Article précédent

Moteurs F1 turbo hybrides : plaidoyer pour ces bêtes "silencieuses"

Article suivant

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing , Mercedes
Auteur Fabien Gaillard