Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
08 Heures
:
22 Minutes
:
57 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
14 jours

Verstappen accueille le moteur Honda à bras ouverts

partages
commentaires
Verstappen accueille le moteur Honda à bras ouverts
Par :
24 juin 2018 à 13:00

Max Verstappen admet un certain enthousiasme à l'idée de voir sa monoplace 2019 propulsée par un bloc Honda "exclusivement conçu" pour. Son coéquipier Daniel Ricciardo semble en revanche plus réservé.

Le troisième, Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, arrive dans le Parc Fermé
Max Verstappen, Red Bull Racing et Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing avec du champagne sur le podium
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing lors de la conférence de presse
Max Verstappen, Red Bull Racing sur le podium
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14

Quelques jours après l'annonce officielle de la collaboration entre Red Bull Racing et Honda, qui débutera l'année prochaine pour deux saisons, Max Verstappen a fait part de sa satisfaction. Les performances du motoriste japonais avec McLaren ces trois dernières années ont de quoi inquiéter, mais les progrès depuis son passage chez Toro Rosso ont convaincu l'écurie autrichienne de franchir le pas et de mettre fin à son partenariat avec Renault, sur fond de relations tumultueuses depuis le début de l'ère hybride en 2014.

Après avoir pesé le pour et le contre entre les deux possibilités, disposant des données de chaque unité de puissance, Red Bull s'est engouffré dans une voie nouvelle qui a tout d'un pari. Sous contrat pour 2019 et 2020 – contrairement à son coéquipier Daniel Ricciardo –, Max Verstappen fait confiance à la direction choisie.

"J'y crois, et l'équipe y croit clairement, car ils ont signé l'accord", avance le pilote néerlandais. "C'est aussi enthousiasmant. Honda va travailler uniquement avec Red Bull et Toro Rosso, donc ce sera exclusivement conçu autour de notre voiture. Je pense que c'est très bien aussi."

"J'ai parlé avec eux [le management de Red Bull] pour leur dire ce que je pensais. Bien sûr, j'étais au courant avant vous. Ils m'ont toujours tenu assez proche de ça car j'aime comprendre ce qui va se passer dans l'équipe pour l'avenir."

L'année dernière, Verstappen avait même pu découvrir les installations de Honda pour son projet F1, suite à la conclusion de l'entente entre le motoriste et Toro Rosso. "Les installations étaient très belles. C'était bien d'en faire le tour et de voir les différences entre les usines Honda et Renault. C'était assez impressionnant, la manière dont ils ont construit toutes les infrastructures, les bancs d'essai, etc. Ça semblait très efficace." 

Au cœur des convoitises et des enchères sur le marché des transferts, Daniel Ricciardo ne pilotera peut-être pas une F1 propulsée par le moteur Honda en 2019. L'Australien se montre d'ailleurs beaucoup plus mesuré que son voisin de garage à l'heure de donner un premier sentiment sur la décision prise par son équipe, rappelant que si Honda progressait, Renault aussi. 

"Renault a évidemment parcouru un long chemin cette année", rappelle-t-il. "Je sais que nous n'avons toujours pas de mode qualif, mais notre rythme de course, une fois que nous économisons tous de l'essence, fait que nous sommes bien plus compétitifs. Ils progressent, tout comme vous pouvez voir que Honda semble progresser avec Toro Rosso."

"Je crois qu'il est juste de dire qu'ils sont tous les deux en progrès, il s'agit juste de savoir qui va y arriver le plus rapidement, et c'est encore une inconnue. De toute évidence, Red Bull croit que ce sera Honda."

Article suivant
Horner : Ricciardo chez McLaren ou Renault, "ce serait intrépide"

Article précédent

Horner : Ricciardo chez McLaren ou Renault, "ce serait intrépide"

Article suivant

Crash du 1er tour : Ocon énervé contre Grosjean, pas contre Gasly

Crash du 1er tour : Ocon énervé contre Grosjean, pas contre Gasly
Charger les commentaires