Le moteur Mercedes conserve un avantage sur le Honda, selon Verstappen

Pour Max Verstappen, Mercedes conserve l'avantage en termes de déploiement d'énergie, en dépit des progrès sur la puissance globale accomplis par Honda.

Le moteur Mercedes conserve un avantage sur le Honda, selon Verstappen

La bataille entre Mercedes et Red Bull est serrée en ce début de saison 2021 et cela est notamment facilité par les progrès effectués du côté de l'unité de puissance par Honda, le partenaire de l'écurie autrichienne. Le motoriste surfe sur ses avancées des dernières saisons et semble aujourd'hui au niveau de la référence qu'est la marque à l'étoile.

Lire aussi :

Les monoplaces des deux structures sont proches mais l'avantage sur les tours lancés paraît plutôt en faveur de Red Bull alors qu'en course c'est a priori plutôt Mercedes qui a la main, notamment grâce à une usure des pneus mieux maîtrisée.

Et même si l'écart de performances moteur s'est considérablement réduit à nouveau pendant l'intersaison, Max Verstappen estime que des différences clés subsistent. "De manière générale, je pense que le moteur Mercedes est encore un peu meilleur au niveau de l'énergie que vous pouvez générer sur un tour", a-t-il expliqué avant le Grand Prix d'Espagne.

"En termes de puissance pure, nous sommes vraiment au niveau. Parfois, cela dépend simplement de la façon dont la voiture est réglée et, à cet égard, Portimão n'était tout simplement pas optimal pour nous pour diverses raisons."

Interrogé récemment par Motorsport.com, Christian Horner avait estimé que les progrès de Honda durant l'hiver avaient permis au motoriste de se hisser au niveau où se trouvait Mercedes en fin de saison 2020. "Honda a fait du super travail. Je pense que nous pouvons mesurer qu'ils sont au même niveau que Mercedes en fin d'année dernière. Et, vous savez, ils ont manifestement consacré énormément d'efforts à cette année, leur dernière en F1. Ils ont l'intention de finir sur une très bonne note, je suis vraiment impressionné par les efforts qu'ils ont réalisés."

Lire aussi :

Côté châssis, en revanche, Verstappen estime que l'écart est si serré que l'équilibre des forces dépend avant tout de la bonne exploitation du matériel au travers des réglages. "Eh bien, j'ai toujours dit que les voitures ne cessent d'évoluer, ce qui signifie que nous devons constamment tirer le meilleur d'elles."

"Bien sûr, il y a toujours des forces et des faiblesses, mais je pense qu'il s'agit plutôt de trouver un bon équilibre sur la voiture. Ce n'est pas toujours facile. Mercedes a également roulé avec différents réglages d'aileron pour ses deux pilotes [au Portugal], donc c'est difficile à dire."

 

partages
commentaires

Related video

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Article précédent

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Article suivant

Wolff tempérera ses interventions après le plafonnement de Bottas

Wolff tempérera ses interventions après le plafonnement de Bottas
Charger les commentaires