Verstappen pénalisé après l'accrochage avec Hamilton

Les commissaires du Grand Prix d'Italie ont estimé que Max Verstappen était responsable de l'accrochage avec Lewis Hamilton.

Verstappen pénalisé après l'accrochage avec Hamilton

Quelques heures après l'accrochage qui a mis un terme à la course de Lewis Hamilton et Max Verstappen à Monza, lors du Grand Prix d'Italie, les commissaires ont rendu leur décision. À la lumière du témoignage des deux protagonistes mais également des données de télémétrie et des images, ils ont estimé que le pilote Red Bull était responsable de l'incident survenu à la première chicane, juste après la première salve d'arrêts au stand. 

Les deux monoplaces avaient terminé dans les graviers, la Red Bull escaladant la Mercedes et le Halo jouant un rôle important pour préserver l'intégrité physique de Lewis Hamilton. 

Jugé "en grande partie responsable", Max Verstappen est sanctionné d'une pénalité de trois places sur la prochaine grille de départ, qui s'appliquera donc lors du Grand Prix de Russie à Sotchi, et reçoit également deux points de pénalité sur sa licence. 

"La voiture #44 sortait des stands", expliquent les commissaires dans leur rapport. "La voiture #33 était dans la ligne droite principale. Cinquante mètres avant le virage 1, la voiture #44 était significativement devant la voiture #33. La voiture #33 a freiné tard et a commencé un dépassement aux côtés de la voiture #44, même si à aucun moment de cette séquence la voiture #33 ne s'est retrouvée plus loin que juste derrière la roue avant de la voiture #44."

"Pendant l'audition, le pilote de la voiture #33 a affirmé que la cause de l'incident provenait du fait que le pilote de la voiture #44 avait ouvert le volant après le virage 1 et l'avait 'tassé' vers la corde du virage 2. Le pilote de la voiture #44 a affirmé que celui de la voiture #33 avait tenté de doubler très tard et aurait dû lâcher tôt ou tard, ou en tournant à gauche derrière le vibreur."

"Les commissaires ont observé sur les images de CCTV [les caméras de surveillance] que le pilote de la voiture #44 empruntait une trajectoire d'évitement, même si sa position a fait que la voiture #33 est allée sur le vibreur. Mais de plus, les commissaires ont observé que la voiture #33 n'était pas du tout à côté de la voiture #44 jusqu'à ce qu'elle entre dans le virage 1."

"De l'avis des commissaires, cette manœuvre a été tentée trop tard par le pilote de la voiture #33 pour bénéficier du 'droit d'avoir la place'. La voiture #44 aurait pu s'éloigner davantage du vibreur pour éviter l'incident, mais les commissaires estiment que sa position était raisonnable et que le pilote de la voiture #33 est en grande partie responsable de l'incident. Pour prononcer la pénalité, les commissaires insistent sur le fait qu'ils n'ont pris en compte que l'incident en lui-même, et non ses conséquences."

Lire aussi :

partages
commentaires
Ricciardo vainqueur surprise : "Je n'ai pas les mots"
Article précédent

Ricciardo vainqueur surprise : "Je n'ai pas les mots"

Article suivant

Wolff : "Le Halo a sauvé la vie de Lewis Hamilton"

Wolff : "Le Halo a sauvé la vie de Lewis Hamilton"
Charger les commentaires