Verstappen a "poli" son agressivité en piste, selon Ricciardo

Pour son ancien équipier Daniel Ricciardo, Max Verstappen n'a pas changé d'approche face à ses adversaires en piste même s'il a "poli" son agressivité.

Max Verstappen va disposer ce week-end, au Grand Prix d'Arabie saoudite, de sa toute première occasion en carrière de devenir Champion du monde de Formule 1. Après 20 Grands Prix en 2021, le Néerlandais compte en effet huit points d'avance sur Lewis Hamilton, la bataille ayant jusqu'ici été intense entre les deux hommes, les confrontations directes se multipliant et se transformant parfois en accrochages.

L'impression générale tout au long de la saison aura été que Verstappen a conservé dans son combat pour le titre mondial la même approche que depuis ses débuts, à savoir de tenter des manœuvres d'attaque ou de défense en laissant en dernier lieu à son adversaire en piste la responsabilité d'aller à l'accrochage ou au contraire de l'éviter. Une approche remise en lumière dernièrement par l'affrontement d'Interlagos avec le septuple Champion du monde.

Daniel Ricciardo, qui connaît bien Verstappen pour avoir été son équipier entre 2016 et 2018 chez Red Bull, pense que ce dernier a suffisamment gagné en maturité pour mieux éviter les incidents mais estime que son agressivité est toujours bien présente. "Je pense que, globalement, ayant été son coéquipier, je ne sais pas si j'ai plus de connaissances que tous ceux qui regardent de l'extérieur, parce que je pense qu'équipier ou pas, nous connaissons Max, vous savez, le niveau de pilotage, comment il court."

"Je pense qu'il est toujours arrivé avec une approche agressive, mais je crois qu'il a clairement mûri avec le temps et qu'il se retrouve certainement dans moins d'incidents ou d'accidents que lors de sa première année en F1. Je pense donc qu'il a définitivement poli son agressivité, mais qu'il l'a toujours."

Daniel Ricciardo devant Max Verstappen

Daniel Ricciardo devant Max Verstappen

"Je ne sais pas si la manœuvre [du Brésil] était correcte ou non ; vous savez, quand on se bat pour une victoire, et à ce stade du championnat, je suppose qu'on essaie bien sûr de se battre aussi longtemps que possible et de faire tout ce que l'on peut pour conserver l'avantage. Et manifestement, celle-là les a fait sortir tous les deux, donc peut-être que c'était au-delà de la limite."

"Mais oui, je pense que rien n'a changé avec le temps. Comme je l'ai dit, depuis la première année, je crois qu'il a mûri, mais je pense que ces dernières années, l'approche n'a pas changé et que c'est, d'une certaine manière, ce que j'ai toujours respecté : vous savez que la lutte sera rude avec Max."

Sur l'incident du GP du Brésil, Ricciardo a ajouté : "Est-ce que c'était trop dur ? Je veux dire oui, qui sait, je vais rester en dehors de ça. Ils sont tous les deux sortis de la piste, donc on peut dire que c'était trop dur parce que personne n'a pris le virage, on peut dire ça, mais je pense que l'approche reste inchangée."

Lire aussi :

Avec Pablo Elizalde et Alex Kalinauckas

partages
commentaires
Frank Williams a beaucoup aidé Wayne Rainey après sa blessure
Article précédent

Frank Williams a beaucoup aidé Wayne Rainey après sa blessure

Article suivant

Alan Jones : Avec Frank Williams, "l'aboutissement d'un rêve"

Alan Jones : Avec Frank Williams, "l'aboutissement d'un rêve"
Charger les commentaires