Verstappen : "Je ne vois pas pourquoi Hamilton arrêterait maintenant"

L'hypothèse de voir Lewis Hamilton claquer la porte de la Formule 1 paraît assez improbable, aux yeux de Max Verstappen.

Verstappen : "Je ne vois pas pourquoi Hamilton arrêterait maintenant"

"Lewis et moi sommes désabusés pour le moment. […] Nous ne pourrons jamais surmonter la douleur et la détresse qui ont été causées dimanche. J'espère vraiment que Lewis continuera à courir, parce qu'il est le plus grand pilote de tous les temps." Toto Wolff a jeté un pavé dans la mare ce jeudi en évoquant une éventuelle retraite de Lewis Hamilton, après l'incident survenu au Grand Prix d'Abu Dhabi. En effet, dimanche dernier, une décision discutable de la décision de course a fortement contribué à la perte du titre mondial pour le septuple champion, doublé par son rival Max Verstappen dans le tout dernier tour.

S'il a fait preuve de sportivité en félicitant Verstappen pour son premier sacre, Hamilton accusait néanmoins le coup, d'où cette hypothèse soulevée par Wolff, qui n'exclut pas de voir son pilote claquer la porte – bien qu'il espère et s'attende à ce que ce ne soit pas le cas.

Interrogé à ce sujet lors de la conférence de presse précédant la cérémonie de remise des prix de la FIA, Max Verstappen a fait preuve d'un peu de compassion pour son adversaire, tout en estimant qu'il tentera de riposter l'an prochain afin de continuer à écrire l'Histoire.

"Bien sûr, je peux comprendre que les premiers jours après une telle course, on n'est pas content, mais il faut aussi comprendre que c'est la course et que ces choses-là peuvent arriver", a commenté Verstappen. "Je pense qu'il devrait juste repenser à ce qu'il a déjà accompli, cela devrait lui donner beaucoup de réconfort. Il devrait aussi piloter, juste pour continuer, car il vise encore ce huitième titre et c'est sûr qu'il pourra le faire l'an prochain. Je ne vois donc pas pourquoi il abandonnerait ou arrêterait maintenant."

Verstappen était accompagné sur scène de Christian Horner, directeur de Red Bull Racing, et de Jean Todt, qui conclut son mandat de président de la FIA – en l'absence de Toto Wolff et de Lewis Hamilton, qui ont refusé de se rendre à ce gala compte tenu des irrégularités constatées à Yas Marina, et de Valtteri Bottas, dont le vol en provenance de Suisse était retardé.

Lire aussi :

partages
commentaires
Charles Leclerc encore positif au COVID-19
Article précédent

Charles Leclerc encore positif au COVID-19

Article suivant

Max Verstappen a reçu son trophée de Champion du monde F1

Max Verstappen a reçu son trophée de Champion du monde F1
Charger les commentaires