Verstappen victime d'un souci de DRS qui a failli lui coûter la pole

Alors qu'il semblait dominer son sujet de la tête et des épaules, la pole de Max Verstappen n'a finalement pas tenu à grand-chose puisque Lewis Hamilton a échoué à 0"038 de son rival pour le titre.

Le très faible écart entre Max Verstappen et Lewis Hamilton au terme des qualifications du Grand Prix des Pays-Bas a beaucoup étonné les observateurs car le Néerlandais semblait disposer d'une marge assez confortable sur son rival depuis le début de journée. Même si le Britannique est un coriace adversaire dans l'exercice où il détient le record absolu, l'écart n'aurait toutefois pas été aussi serré sans un problème de DRS.

Le pilote Red Bull Racing n'a en effet pas pu activer son flap d'aileron arrière mobile dans la dernière accélération, ce qui lui a coûté un peu de temps et finalement mis à la merci de la Mercedes #44. "Nous avons vu un manque de vitesse de pointe dans cette ligne droite et il semble que le DRS ne s'est pas ouvert correctement", a expliqué Christian Horner, directeur de Red Bull. "Donc il a probablement perdu un dixième ou un dixième et demi. [C'est] une performance incroyable de sa part et sous une pression énorme. Donc oui, je suis très heureux de ça."

Lire aussi :

La pression, justement, est particulièrement forte sur les épaules de Verstappen devant un public aussi passionné qu'impatient de voir son champion sur la plus haute marche du podium. "Il est remarquable", a ajouté Horner quand la question de la gestion de cette pression lui a été posée.

"C'est presque comme si tout ce qui est là dehors n'existait pas. Parce qu'il ne semble pas la ressentir. Il regardait la course DTM avant les qualifications. Vous savez, il est très détendu. Il traite [ce Grand Prix] comme un week-end de course normal. Et de l'autre côté de la barrière, c'est la folie. Mais quelle atmosphère incroyable. Et c'est sûr, tous les pilotes se nourrissent de leur public."

"Nous l'avons vu mûrir au fil des ans et vous oubliez à quel point il est encore jeune. Mais il a beaucoup d'expérience de la course maintenant. Et je pense que la façon dont il gère la pression a été remarquable ces dernières années. Il a fait un excellent travail, il est dans la meilleure position pour commencer la course de demain. C'est une course difficile où il est difficile de doubler, donc la première partie du travail est faite."

partages
commentaires
Russell : "J'ai simplement trop attaqué ce dernier virage"
Article précédent

Russell : "J'ai simplement trop attaqué ce dernier virage"

Article suivant

Gasly : La quatrième place, "c'est une pole pour nous"

Gasly : La quatrième place, "c'est une pole pour nous"
Charger les commentaires