Verstappen : "Quand il manque tant de chevaux..."

partages
commentaires
Verstappen :
Par : Basile Davoine
21 juil. 2018 à 15:39

Max Verstappen a une nouvelle fois déploré le manque de puissance du moteur Renault à l'issue des qualifications du Grand Prix d'Allemagne.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 et Charles Leclerc, Sauber C37
Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14

Quatrième des qualifications à Hockenheim, Max Verstappen ne pouvait pas espérer mieux au volant de sa Red Bull. Seul à représenter les chances de son équipe, Daniel Ricciardo s'étant arrêté en Q2 en raison de ses pénalités moteur le condamnant à être dernier sur la grille, le Néerlandais a fait ce qu'il a pu.

Comme une rengaine, la complainte du manque de puissance du moteur Renault est la première chose qui est sortie de la bouche de Verstappen à l'issue de la séance. Sur le papier, difficile il est vrai de lui donner tort, tant la différence s'accentue à chaque fois durant la Q3, lorsque les blocs Mercedes et Ferrari tournent à plein régime.

"Il faut être réaliste, et quand il manque tant de chevaux, ça ne se règle pas", déplore Verstappen. "Quatrième était le mieux qu'on pouvait espérer."

L'autre regret pour Red Bull, c'est de ne pas avoir pu tenter un pari stratégique durant la Q2. Verstappen a d'abord essayé de se qualifier en pneus tendres pour éviter d'utiliser les ultratendres au départ dimanche, mais le drapeau rouge provoqué par la sortie de piste de Marcus Ericsson a ruiné cette option.

Lire aussi:

"À cause du drapeau rouge, j'ai dû avorter mon tour, et on ne voulait pas prendre le risque de louper la Q3", précise-t-il. "Je pense qu'on aurait pu se qualifier en pneus tendres, mais bon, tout le monde est en ultratendres. Je pense que pour la performance au départ c'est mieux."

Pour la course, Verstappen n'abandonne pas pour autant ses espoirs de podium. Sans aucun doute aura-t-il en tête le scénario du Grand Prix d'Autriche, d'autant que le cloquage des pneus qui s'était produit à Spielberg pourrait bien être de nouveau au rendez-vous en cas de forte chaleur.

"La voiture est rapide, on part quatrième donc tout est possible", prévient-il. "J'espère qu'on pourra être plus proche qu'en qualifications, mais je crois que c'est possible. Les températures devraient être différentes de vendredi, ça sera un pari pour tout le monde."

Article suivant
Leclerc 9e malgré "de gros problèmes avec les freins"

Article précédent

Leclerc 9e malgré "de gros problèmes avec les freins"

Article suivant

Défaillance en qualifs : Mercedes confirme la version de Hamilton

Défaillance en qualifs : Mercedes confirme la version de Hamilton
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Qualifications
Lieu Hockenheimring
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Basile Davoine