Verstappen s'en prend à des "qualifications stupides"

Grand favori des qualifications à Bakou, Max Verstappen est finalement troisième et a de nouveau été empêché d'améliorer son temps de Q3 par un drapeau rouge, comme à Monaco.

Comme à Monaco, c'est la Ferrari de Charles Leclerc qui a signé la pole, aidée par un drapeau rouge dans les derniers instants qui a figé la hiérarchie, cette fois déclenché par les sorties de Yuki Tsunoda et Carlos Sainz.

Et comme à Monaco, Max Verstappen abordait la séance en favori mais a une nouvelle fois dû se contenter d'une "simple" place dans le top 3. Cette fois-ci, c'est la troisième pour le Néerlandais, derrière le Monégasque et surtout derrière son adversaire pour le titre, Lewis Hamilton.

Forcément, la frustration qui l'animait il y a deux semaines au sortir des qualifications est revenue. "C'étaient juste des qualifications stupides, à vrai dire", a-t-il lancé, agacé, avant d'essayer de faire contre mauvaise fortune bon cœur. "Mais bon, c'est comme ça, je suis quand même troisième."

Lire aussi :

"Nous avions une bonne voiture, nous avons bien rebondi après les EL3, je pense que tout fonctionnait bien. Mais il y a tout le temps ces merdes qui se produisent, notamment en Q3. C'est dommage, mais c'est un circuit urbain, donc ces choses-là peuvent arriver. Et comme je l'ai dit, notre voiture est compétitive. Demain, en course, nous pourrons prendre soin de nos pneus et marquer de bons points."

Le rythme des Red Bull RB16B semble toutefois suffisamment bon pour espérer mieux que simplement marquer des points. Verstappen sait qu'à Bakou, tout ne se joue pas forcément en qualifications comme l'ont montré les éditions 2017 et 2018. "Nous restons au niveau. Bien sûr, nous aimerions partir un petit peu plus devant, mais il reste beaucoup de choses à jouer. Comme on le voit en qualifications, il se passe beaucoup de choses. Peut-être qu'en course, ces choses-là peuvent se produire à nouveau. Espérons juste un départ plutôt propre, et on verra en partant de là."

Quand il lui a été demandé s'il était impatient d'en découdre avec Hamilton, qu'il devance de quatre points au classement pilotes, il a répondu : "Oui, bien sûr, avec trois voitures différentes par ailleurs. C'est toujours bon d'avoir ça."

P. Pilote Constructeur Temps Ecart
1 Monaco Charles Leclerc
Ferrari 1'41.218
2 United Kingdom Lewis Hamilton
Mercedes 1'41.450 0.232
3 Netherlands Max Verstappen
Red Bull 1'41.563 0.345

partages
commentaires
Leclerc en pole : "C'était un tour assez merdique !"
Article précédent

Leclerc en pole : "C'était un tour assez merdique !"

Article suivant

Lando Norris pénalisé sur la grille à Bakou

Lando Norris pénalisé sur la grille à Bakou
Charger les commentaires