Verstappen agacé par les "questions ridicules" sur son crash

Max Verstappen n'apprécie pas l'entêtement des journalistes à lui poser des questions sur son accrochage avec Lewis Hamilton au Grand Prix de Grande-Bretagne.

Verstappen agacé par les "questions ridicules" sur son crash

L'accident du premier tour du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres ces deux dernières semaines. Le pilote Red Bull a laissé son rival pour le titre reprendre 25 points et a à cœur de prendre sa revanche dès ce week-end, au Grand Prix de Hongrie. En dépit de sa troisième place sur la grille de départ, Verstappen s'élancera en pneus tendres, ce qui lui donnera un avantage sur Hamilton, poleman mais chaussé des gommes mediums, dans les premiers tours.

Lire aussi :

Mais lorsque Tom Clarkson, le chef d'orchestre des conférences de presse de la FIA, a débuté par une question sur un possible clash dans le premier virage, Verstappen a fait savoir son mécontentement. "J'ai une question pour vous et Lewis", a lancé Clarkson au pilote Red Bull. "On a beaucoup parlé de ce qui s'est passé lors du premier tour à Silverstone. Si vous vous retrouvez roue contre roue après le départ demain..."

Verstappen l'a immédiatement interrompu : "Est-ce qu'on peut arrêter avec ça ?" a demandé le Néerlandais d'un ton agacé. "Il y a eu tellement de questions là-dessus, c'est ridicule. Vraiment. Pendant tout le jeudi, nous avons parlé de cette merde (sic). Alors, est-ce qu'on peut arrêter avec ça, s'il vous plaît ? Nous sommes des pilotes, nous faisons la course, et c'est évident que nous n'allons pas nous faire de cadeaux mais que nous allons rester fair-play."

Cette conférence de presse était la première où Hamilton et Verstappen étaient réunis après leur collision au Grand Prix de Grande-Bretagne. Et si ce crash est de l'histoire ancienne pour Verstappen, il est loin de l'être pour ses supporters. Ainsi, et au grand regret du Néerlandais, le pilote Mercedes a été copieusement hué par le public après avoir signé la pole position au Hungaroring.

"Ce n'est pas correct mais au fond, je pense qu'en tant que pilote, ce genre de choses ne devrait pas nous déranger", a-t-il indiqué. "De toute façon, nous devons nous concentrer sur le plus important, qui est d'être au rendez-vous lorsque nous sommes dans la voiture. Heureusement, nous portons un casque, donc nous n'entendons rien dans les moments importants. C'est ce qui nous différencie de la plupart des sports."

partages
commentaires
Hamilton dément l'idée "bête" selon laquelle il a ralenti les Red Bull
Article précédent

Hamilton dément l'idée "bête" selon laquelle il a ralenti les Red Bull

Article suivant

GP de Hongrie - Programme TV et guide d'avant-course

GP de Hongrie - Programme TV et guide d'avant-course
Charger les commentaires