Verstappen a réagi à l'insulte de Hamilton

partages
commentaires
Verstappen a réagi à l'insulte de Hamilton
Charles Bradley
Par : Charles Bradley
Co-auteur: Erwin Jaeggi
10 avr. 2018 à 07:01

Max Verstappen n'a pas fait grand cas de la remarque de Lewis Hamilton dans la cool room avant la cérémonie du podium du Grand Prix de Bahreïn, après avoir vu les images montrant la réaction du Britannique.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 and Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+ en bataille
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, victime d'une crevaison
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, victime d'une crevaison
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, victime d'une crevaison
Les étincelles volent alors que Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, se bat face à Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, et Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, s'accrochent
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1

En revoyant des images de l'accrochage avec le Néerlandais, Hamilton a traité Verstappen de "dickhead" (que l'on peut traduire par connard, crétin, tête de nœud, par exemple), entraînant des questions à ce sujet en conférence de presse d'après-course, où Sebastian Vettel a pris la défense de son rival britannique.

Apparaissant via Skype dans l'émission Peptalk sur la chaîne Ziggo Sport ce lundi soir, Verstappen a vu les images depuis sa chambre d'hôtel à Bahreïn. Après avoir entendu ce qui y a été dit, le numéro 33 a lancé : "Il vient juste de sortir de la voiture [sur ces images]. Ces choses peuvent arriver. Si vous sortez juste de la voiture, vous avez toujours beaucoup d'adrénaline."

Verstappen a réfuté la suggestion selon laquelle il avait été trop impatient dans sa manœuvre sur Hamilton, qui a entraîné une crevaison et endommagé son différentiel, le forçant finalement à abandonner. 

"J'étais vraiment proche derrière et il y avait une chance de dépasser, donc j'ai pensé qu'il s'agissait d'une bonne opportunité. Notre voiture était super, alors je n'allais pas rester derrière lui. Je savais que nous avions une très bonne voiture, donc je savais que nous pouvions nous battre contre eux." 

Quand il lui a été demandé s'il était inquiet de l'abandon de Daniel Ricciardo en raison d'une défaillance électrique soudaine, Verstappen de répondre : "Je pense que j'ai eu le même problème pendant les tests. Après cela, il ne s'était pas reproduit, mais malheureusement cette fois ça a été le cas en course."

"Je pense que globalement c'est raisonnablement bon. La situation est meilleure que l'an passé, c'est sûr. Mais oui, ce n'est pas idéal."

Prochain article Formule 1
Le GP de Russie rejoint la fronde contre la fin des grid girls

Previous article

Le GP de Russie rejoint la fronde contre la fin des grid girls

Next article

Diaporama : l'Alfa Romeo Sauber dans le Grand Prix de Bahreïn

Diaporama : l'Alfa Romeo Sauber dans le Grand Prix de Bahreïn