Verstappen a établi un record de dépassements en 2016

partages
commentaires
Verstappen a établi un record de dépassements en 2016
Par : Basile Davoine
13 déc. 2016 à 09:32

Le pilote néerlandais a établi un nouveau record depuis que les statistiques en matière de dépassements sont disponibles en F1, soit 1983.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid mène au départ
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12, Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H, Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

Avec 78 manœuvres réussies cette saison, Max Verstappen a doublé en moyenne 3,7 fois par course en 2016 : 18 dépassements ont été effectués avec sa Toro Rosso en début de saison, les 60 autres avec Red Bull ensuite. L'an passé, pour sa première saison en F1, celui qui était alors le plus jeune pilote de l'Histoire avait déjà totalisé 49 dépassements en 19 Grands Prix.

Son coéquipier Daniel Ricciardo n'est d'ailleurs pas en reste puisque 61 dépassements ont été recensés pour l'Australien.

Dans l'ensemble, la saison 2016 a été prolifique en dépassements, dont le total est de 866, soit 41,2 par course. Ce chiffre communiqué par Pirelli est à mettre en lumière par rapport aux 509 dépassements de 2015 et aux 636 de 2014, deux saisons lors desquelles il y avait toutefois moins de courses au calendrier.

Pour effectuer le comptage, les changements de position lors du premier tour des courses n'ont pas été pris en compte, ni ceux provoqués par un ennui technique majeur ainsi que les dépassements de retardataires.

À noter que, si Verstappen est celui qui a le plus doublé en piste, Sebastian Vettel est le pilote qui a le moins baissé sa garde. L'Allemand n'a été surpris qu'une seule fois, lors du Grand Prix du Brésil… par Verstappen !

Enfin, le Grand Prix durant lequel le nombre de dépassements a été le plus nombreux a eu lieu en Chine, avec 128 manœuvres au total, dont 18 au crédit de Lewis Hamilton. Un record pour cette saison pour un pilote en une seule course. Le Britannique s'était élancé depuis la dernière place de la grille de départ, avant de terminer septième.

Prochain article Formule 1
Brown - McLaren est "très optimiste" pour 2017

Previous article

Brown - McLaren est "très optimiste" pour 2017

Next article

Pérez - Les nouvelles voitures vont "détruire" les pilotes en tests

Pérez - Les nouvelles voitures vont "détruire" les pilotes en tests