Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Verstappen : Red Bull paie les changements de règles aéro 2019

partages
commentaires
Verstappen : Red Bull paie les changements de règles aéro 2019
Par :
Co-auteur: Guillaume Navarro
21 juin 2019 à 13:30

Max Verstappen estime que les faiblesses de la Red Bull sont un héritage des changements de règles concernant l'aileron avant en F1, qui affectent d'autres zones dans lesquelles le design de l'auto est performant, mais que ces ennuis ne sont pas fondamentaux.

Red Bull Racing compte moins de points au championnat du monde des constructeurs en arrivant sur la huitième manche de la saison que l'an dernier, en dépit des deux arrivées de Verstappen sur le podium et d'un début de saison du Hollandais plus solide que celui réalisé en 2018.

L'équipe n'a cependant pas mis en danger Mercedes de manière régulière dans la lutte pour la victoire jusqu'à présent et a admis que sa monoplace avait besoin de progresser, tout comme son partenaire moteur Honda.

En amont du Grand Prix de France, Max Verstappen a estimé que les nouvelles règles imposant des ailerons avant plus larges et simples ont joué un rôle dans l'incapacité de Red Bull à se positionner de nouveau comme la référence en termes d'efficacité châssis en ce début d'année. "Je ne pense pas que ce soit parce que le moteur Honda est arrivé à l'arrière [que le châssis est moins efficace]", estime le #33. "Il s'agit juste des changements de règles : particulièrement au niveau de l'aileron avant, qui est devenu bien plus basique. Nous étions réellement bons pour contrôler tout ce qui se passait sur l'avant de la voiture l'année dernière et la précédente. Ils nous ont donc ôté un peu de nos forces. Nous devons nous ajuster à cela. Peut-être n'avons-nous pas encore optimisé les choses en ce début de saison, et nous le savons. Nous essayons d'en reprendre le contrôle."

Lire aussi:

Verstappen croit que Red Bull ne fait pas face à un déficit "énorme" du côté de l'auto par rapport à Mercedes. Le team a régulièrement défié Ferrari sur les premiers GP et n'a un total inférieur à celui de l'an dernier qu'en raison du fait que Pierre Gasly ne s'approche pas pour l'heure du niveau de performance de son équipier.

Interrogé par Motorsport.com sur ce qu'il souhaiterait voir de la part de Red Bull pour les prochaines évolutions, Verstappen indique : "Plus d'adhérence ! Mais tout le monde désire cela. On souhaite toujours aller plus vite dans les courbes. Ce n'est pas comme si l'on avait un problème fondamental ou quoi que ce soit. Il s'agit juste d'essayer de tout mettre ensemble sur l'auto pour trouver plus d'adhérence. Lorsqu'on en a plus, c'est aussi mieux pour les pneus. Et comme vous avez pu le voir l'an dernier, nous étions toujours très bons en course. Cela signifie que nous avions une vraiment bonne auto, qui prenait également bien soin de ses pneus. Il nous faut aussi juste un peu plus de vitesse de pointe, puis tout devient plus simple."

La troisième spécification de l'unité de puissance Honda dispose de nouveautés au niveau de la chambre à combustion et du turbo. Le manufacturier s'attend de cette manière à un gain de performance, mais pas significatif au point de pouvoir se placer au niveau de Mercedes immédiatement. "Il est toujours bon d'avoir des évolutions, et je ne m'attends pas à me retrouver soudain devant le peloton", commente Verstappen. "Cela dit, nous prenons chaque petit pas en avant que nous pouvons faire en tant qu'équipe, même si cela signifie que nous en sommes déjà à notre troisième moteur. La fiabilité n'est pas un problème : nous voulons de la performance."

Article suivant
Räikkönen questionne les décisions "bizarres" des commissaires

Article précédent

Räikkönen questionne les décisions "bizarres" des commissaires

Article suivant

Hamilton sous enquête pour l'incident avec Verstappen

Hamilton sous enquête pour l'incident avec Verstappen
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de France
Catégorie EL1
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Scott Mitchell