Verstappen : Red Bull a "2 courses de retard" sur les évolutions moteur

partages
commentaires
Verstappen : Red Bull a
Par : Scott Mitchell
Co-auteur: Adam Cooper
6 août 2018 à 10:10

Max Verstappen estime que l'équipe Red Bull a "deux courses de retard" sur les évolutions moteur cette saison car elle n'est pas la priorité de Renault.

S'exprimant en Hongrie, où il a dû abandonner en course suite à ce qui s'apparentait à un problème de MGU-K Renault, Verstappen a fait part de sa frustration par rapport au fait que le constructeur français mais aussi les rivaux de RBR, Mercedes et Ferrari, profitent d'un temps d'attente réduit entre la mise au point des évolutions et leur introduction en piste.

Quand il lui est demandé s'il craignait que Renault n'offre pas à Red Bull le même traitement pour le reste de la saison, Verstappen de répondre : "Difficile à dire. Par exemple, avec le carburant, nous aurions pu avoir [l'évolution] la semaine passée [en Allemagne], mais nous l'avons seulement eue là, car ils n'étaient pas suffisamment sûrs de la fiabilité."

Lire aussi :

"C'est ce genre de choses. Et s'il y a de nouvelles pièces, elles vont évidemment aller à l'équipe d'usine d'abord, ce qui est également logique, mais c'est dommage pour nous. On sait juste que chez Ferrari et Mercedes, elles sont immédiatement introduites et donc qu'ils peuvent avoir un avantage d'une ou deux courses, avant que les autres ne progressent. Donc nous avons toujours deux courses de retard."

Red Bull fait appel à un fournisseur de carburant et de lubrifiant différent de l'équipe Renault et de McLaren, et les équipes du Losange à Viry-Châtillon doivent trouver le temps de tester sur le banc d'essais les évolutions avec les produits ExxonMobil.

Renault, qui utilise BP Castrol, a précédemment indiqué que la décision de Red Bull les empêchait de profiter pleinement de l'évolution du moteur introduite au Canada. Les spécifications d'ExxonMobil pour le GP de Hongrie étaient la première évolution de la saison, quand Renault utilisait un nouveau carburant dès l'Espagne.

Verstappen reconnaît qu'à la suite de la séparation avec Renault, la saison allait certainement échapper à Red Bull, qui a remporté trois des 12 premiers GP. "Surtout maintenant qu'ils ont leur équipe d'usine, on est toujours un peu derrière sur certains choses. Désormais il est certain qu'en passant à Honda, ça ne va pas aller dans notre sens, disons-le comme ça. Mais c'est comme ça que ça marche, et nous le savons, donc il faut juste l'accepter."

Verstappen, qui aura en 2019 un nouvel équipier après le départ de Daniel Ricciardo chez Renault, conclut en expliquant que son équipe devait se concentrer sur ce qui était sous son contrôle. "J'espère que nous allons continuer à bien développer la voiture. Le moteur c'est une histoire difficile. Nous sommes meilleurs qu'eux [Mercedes et Ferrari] au niveau de la voiture, donc sur ce plan ce sont eux qui doivent nous rattraper."

Avec Erwin Jaeggi 

Prochain article Formule 1
Rowland conscient qu'obtenir un baquet F1 2019 sera "difficile"

Previous article

Rowland conscient qu'obtenir un baquet F1 2019 sera "difficile"

Next article

Pneus - Mercedes plus prudent que Ferrari à Spa et Monza

Pneus - Mercedes plus prudent que Ferrari à Spa et Monza
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Max Verstappen Shop Now
Équipes Red Bull Racing Shop Now
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités