Verstappen redoute les lignes droites de Melbourne

partages
commentaires
Verstappen redoute les lignes droites de Melbourne
Par : Basile Davoine
22 mars 2018 à 09:52

Max Verstappen craint de souffrir dans les lignes droites du circuit de l'Albert Park ce week-end, alors que Renault a encore du retard à rattraper par rapport à Mercedes au niveau de la puissance moteur.

Max Verstappen, Red Bull Racing avec son casque
Max Verstappen, Red Bull Racing
Arrêt au stand pour Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Une peinture représentant Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, et Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13 et Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14

Si Red Bull semble avoir bien progressé avec son châssis et espère se hisser au niveau des meilleurs pour lutter aux avant-postes dès le début de la saison, Max Verstappen se montre un peu plus réservé – lui emploie le terme "réaliste" – avant le premier Grand Prix de la saison. Le Néerlandais ne doute pas du potentiel de la RB14, surtout après des essais hivernaux très réussis à Barcelone, mais il reste préoccupé par le déficit de performance de l'unité de puissance Renault par rapport à la concurrence, rendant alors les résultats dépendants du type de tracé emprunté.

"Je pense que par rapport à l'année dernière, la voiture a vraiment réalisé de bons progrès", estime Verstappen. "Il est certain que tout le monde a progressé, mais de mon point de vue, j'ai le sentiment que nous avons une voiture plutôt forte. Cependant, nous devons attendre et voir à quel point notre package sera performant dans les lignes droites ici. Ce sera sans aucun doute un peu pénible. C'est sûr que je suis optimiste, mais réaliste aussi. Nous devons attendre."

Le pilote néerlandais a confié que Renault n'avait pas fait autant de progrès avec son moteur durant l'hiver que Red Bull avec son châssis. Une affirmation qui n'a rien d'étonnant puisque le motoriste français a misé sur le renforcement de sa fiabilité en premier lieu, tout en s'appuyant sur une unité de puissance aux performances annoncées proches du niveau atteint à Abu Dhabi en fin de saison dernière. 

L'écurie de Milton Keynes est dépendante de son motoriste et compte sur les progrès annoncés pour le Losange pour la suite de la saison, mais Verstappen insiste sur le fait que Red Bull doit quoi qu'il en soit continuer à repousser les limites pour améliorer encore et encore son châssis.

"Nous devons être au top à ce sujet aussi [le développement de la voiture] par rapport à Mercedes et Ferrari", martèle le pilote de 20 ans. "Je crois que par le passé, le développement en cours de saison a toujours été un point fort de Red Bull. Nous devons attendre de voir comment ce sera cette année, c'est une année différente. J'ai confiance en l'équipe pour concevoir une excellente voiture et la maintenir ainsi. Mais comme je l'ai dit auparavant, il s'agit avant tout du package d'ensemble qui doit être correct."

Propos recueillis par Erwin Jaeggi 

Prochain article Formule 1
F1 2018 - 10 équipes et 20 pilotes au départ

Previous article

F1 2018 - 10 équipes et 20 pilotes au départ

Next article

Frank Dernie s'inquiète du gaspillage en F1

Frank Dernie s'inquiète du gaspillage en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Catégorie Jeudi
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Max Verstappen Shop Now
Équipes Red Bull Racing Shop Now
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités