Verstappen : "On perd plus d'une seconde en ligne droite"

partages
commentaires
Verstappen : "On perd plus d'une seconde en ligne droite"
Par :
7 juil. 2018 à 14:59

710 millièmes de seconde. L'écart entre la pole position et la première Red Bull était exactement le même à Silverstone qu'en Autriche, et Max Verstappen ne cache pas son découragement.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing et Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing et de jeunes fans
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14

Sur un tracé anglais où les F1 passent de plus en plus de temps pied au plancher grâce à leur appui aérodynamique accru, les Red Bull à moteur Renault souffrent en vitesse de pointe, et Max Verstappen est prompt à lancer une de ces piques indirectement destinées au Losange dont il a l'habitude.

"Nous perdons plus d'une seconde en ligne droite", clame le Néerlandais. "Ce circuit nous convient de moins en moins, c'est dommage. La voiture est quand même bonne, nous le savons tous."

"Demain, il fera un peu plus chaud, mais ça va quand même être un peu difficile, quand on voit le temps qu'ils gagnent en ligne droite. Surtout que nous devons gérer nos pneus. Mais j'espère que la course va être divertissante."

Panne de DRS pour Ricciardo

Du côté de Daniel Ricciardo, c'est forcément la déception qui domine, le pilote Red Bull ayant été handicapé par un DRS récalcitrant. Toujours est-il qu'il est battu par son jeune coéquipier pour la septième fois cette saison déjà.

"J'ai perdu le DRS entre les virages 4 et 6 en Q3", relate Ricciardo. "Dans le dernier tour, ils ont trouvé la solution, mais je ne l'avais pas pour le premier tour, le meilleur tour. C'est frustrant. Ce ne sont que quelques dixièmes, ça ne change pas grand-chose pour nous, nous perdons beaucoup de temps en ligne droite, donc quand j'ai vu que je n'arrivais à activer le DRS, c'était plus frustrant qu'autre chose."

"Je suis très optimiste, j'espère que ce ne sera pas une course ennuyeuse à un arrêt. Nous avons choisi d'économiser un train de tendres neufs en Q2 au cas où nous aurions besoin de l'utiliser en course. Nous savions que nous allions nous qualifier cinquième et sixième, donc nous allons tenter de tirer le meilleur de la course."

Article suivant
Vettel n'était pas sûr de faire les qualifs

Article précédent

Vettel n'était pas sûr de faire les qualifs

Article suivant

Haas s'installe en quatrième ligne, Grosjean a été prudent

Haas s'installe en quatrième ligne, Grosjean a été prudent
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir toute l'actu