Verstappen - Toro Rosso progressera plus que certaines équipes

Pour Max Verstappen, l’écurie Toro Rosso peut progresser significativement en 2016, malgré un moteur Ferrari vieux d’un an.

Verstappen - Toro Rosso progressera plus que certaines équipes
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR10
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR10
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR10
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR10
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso

L’écurie de Faenza travaille d’arrache-pied sur sa onzième monoplace depuis ses débuts en 2006. La STR11 n’est pas encore révélée mais un changement de taille est déjà connu : le passage d’un moteur Renault à un moteur Ferrari 2015.

Après une première saison convaincante, Max Verstappen se veut optimiste à quelques semaines du début des essais hivernaux 2016. Il entrevoit des gains de performance significatifs : "Ça sera entre huit dixièmes et une seconde, ce qui est évidemment beaucoup", a-t-il déclaré dans l’émission de télévision néerlandaise Peptalk.

Malgré tout, il n’élude pas le fait que disposer d’un moteur vieux d’un an pourrait être un problème face à des voitures dont les unités de puissance sont plus récentes et, en principe, meilleures : "Le problème est que nous avons un moteur 2015 et la plupart des équipes utiliseront un moteur 2016 et ils auront fait quelques progrès dans ce domaine, évidemment. Attendons de voir, mais pour nous ça semble quand même positif. Je pense que nous pouvons faire un plus grand pas en avant que la plupart des équipes."

Empattement plus long

Afin d’adapter la Toro Rosso au bloc turbo hybride Ferrari, son empattement va être allongé par rapport à la STR10. Cette particularité pourrait influer sur la performance de la monoplace.

Mais cela n’effraie pas Verstappen : "Globalement, je ne pense pas que ça va changer grand-chose pour moi. [L’équipe] a déjà pris cela en compte. J’imagine que la voiture sera un peu plus stable dans les virages rapides et plus dure à faire tourner dans les virages serrés. Mais globalement, ça ne va pas faire une grosse différence."

Il prévient que les changements entre la monoplace 2015 et 2016 au niveau du look ne seront pas phénoménaux : "Pas beaucoup, parce que les règlements n’ont pas beaucoup changé. Pour nous, le plus grand changement est évidemment le moteur. Les ailerons vont être un peu différents et le nez un peu aussi, mais globalement vous n’allez pas voir de grandes différences."

Avec Erwin Jaeggi et Jonathan Noble

partages
commentaires
Force India en passe de perdre Sahara

Article précédent

Force India en passe de perdre Sahara

Article suivant

Photos - Pastor Maldonado, cinq années jalonnées d'incidents

Photos - Pastor Maldonado, cinq années jalonnées d'incidents
Charger les commentaires