Verstappen : "Troisième, ça reste mieux que deuxième"

Contre toute attente, les qualifications n'ont pas souri à Red Bull à Mexico. Max Verstappen fait contre mauvaise fortune bon cœur.

Verstappen : "Troisième, ça reste mieux que deuxième"

Dominatrices lors des deux dernières séances d'essais libres, les Red Bull étaient grandes favorites pour les qualifications du Grand Prix de Mexico, et pourtant ! Ce sont bien les Mercedes qui monopoliseront la première ligne ce dimanche sur l'Autódromo Hermanos Rodríguez.

Lire aussi :

Valtteri Bottas et Lewis Hamilton avaient signé le meilleur temps en Q1 et en Q2 respectivement, mais dans les deux cas, Max Verstappen n'était qu'à un souffle. Or, la dernière phase a mal tourné lorsque Yuki Tsunoda, de toute façon pénalisé sur la grille, est sorti de piste dans les esses, entraînant une erreur de Sergio Pérez derrière lui. Verstappen, qui arrivait sur leurs talons, a préféré lever le pied malgré l'absence de drapeau jaune mais ne cachait pas sa frustration.

"On dirait qu'au fil des qualifications l'équilibre s'est un petit peu dégradé, mais au dernier tour, j'étais parti pour faire un bon tour", relate le Néerlandais. "Je ne sais pas ce qui s'est passé devant moi, mais il y a deux gars qui sont sortis, alors je pensais qu'il allait y avoir un drapeau jaune et j'ai levé le pied. Forcément, mon tour était anéanti. Même avec ça, et sans avoir un super équilibre, je pense que nous aurions pu jouer la pole."

Aucun des pilotes des deux top teams n'a amélioré dans son second run, après une première tentative qui avait placé Valtteri Bottas en pole position provisoire 0"145 devant Lewis Hamilton et 0"350 devant Max Verstappen. Ce dernier se félicite toutefois de partir du côté propre de la piste avec l'opportunité de prendre l'aspiration du poleman dans l'une des plus longues lignes droites de la saison.

"Bien sûr, être troisième n'est pas génial, mais je pense que ça reste mieux que partir deuxième. Les qualifications ne sont pas allées dans notre sens, mais de toute façon, nous n'allons pas utiliser ces pneus-là [les tendres, ndlr] demain. Tout reste à faire", conclut le leader du championnat. Ce dernier va s'efforcer demain de creuser l'écart sur Hamilton, qui est actuellement de 12 points.

partages
commentaires

Related video

La grille de départ du GP de Mexico F1
Article précédent

La grille de départ du GP de Mexico F1

Article suivant

Hamilton "stupéfait" de voir Mercedes battre Red Bull

Hamilton "stupéfait" de voir Mercedes battre Red Bull
Charger les commentaires