Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
21 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
70 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
83 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
105 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
126 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
140 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
154 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
182 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
189 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
203 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
210 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
238 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
245 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
259 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
273 jours

Verstappen persuadé d'avoir manqué la pole à cause du turbo

partages
commentaires
Verstappen persuadé d'avoir manqué la pole à cause du turbo
Par :
13 juil. 2019 à 16:49

Affichant un rythme proche de celui des Mercedes en qualifications, Max Verstappen déplore des décalages dans le temps de réponse de son unité de puissance à Silverstone : un problème récurrent avec le bloc Honda.

Quatrième des qualifications à Silverstone, Max Verstappen a la conviction qu'il aurait pu se mêler à la lutte pour la pole position s'il n'avait pas rencontré des problèmes avec le turbo de l'unité de puissance Honda. Il devra finalement s'installer en deuxième ligne dimanche, après avoir signé un chrono à seulement 0"183 de la pole position de Valtteri Bottas. Un écart qui nourrit quelques regrets pour le vainqueur du dernier Grand Prix en date. 

Lire aussi:

"C'est dommage d'avoir perdu un peu de temps avec le problème de temps de réponse du turbo", déplore le pilote Red Bull Racing"Sinon, je pense que nous aurions pu nous battre pour la pole". Le problème en question s'est révélé handicapant dans les virages à basse vitesse et lorsque le moteur était à bas régime.

"Si l'on analyse tout le week-end, je n'ai pas eu un bon équilibre de la voiture jusqu'aux qualifications", détaille Verstappen. "La manière dont nous avons réussi à changer la donne en qualifications est une bonne chose. Mais j'ai souffert toute la journée du temps de réponse du turbo, qui est réfractaire lorsque l'on appuie sur l'accélérateur, avant de repartir. Cela nous a coûté un dixième et demi ou deux dixièmes, c'est certain, donc quand on regarde mon chrono c'est une énorme déception."

Red Bull et Honda cherchent à comprendre la cause de ce souci, qui provoquait un décalage pour délivrer la puissance entre l'appui sur la pédale d'accélérateur et la réponse du moteur. Ce ressenti n'est d'ailleurs pas nouveau, puisque Verstappen le constate depuis que le motoriste japonais a introduit la Spécification 3 de son bloc, mais pas seulement : le Néerlandais assure qu'il a déjà eu ce sentiment avec les précédentes versions. "C'est juste de l'affinage, mis nous n'avons pas pu le faire aujourd'hui", regrette-t-il. 

Lire aussi:

"À chaque fois que l'on demande de la puissance, et que certains virages sont à bas régime, il y a un décalage", précise-t-il encore. "On appuie sur l'accélérateur et rien ne se passe, puis tout à coup ça envoie. On perd donc de la performance, surtout ici. À la sortie de l'essentiel des virages [à basse vitesse], il y a une très longue ligne droite, et on continue à perdre du temps."

Article suivant
Hamilton s'incline pour 0"006 : "Au final, je n'ai pas été assez bon"

Article précédent

Hamilton s'incline pour 0"006 : "Au final, je n'ai pas été assez bon"

Article suivant

Solides qualifications pour Renault, à convertir en course

Solides qualifications pour Renault, à convertir en course
Charger les commentaires