Vettel aura une discussion privée avec Verstappen

partages
commentaires
Vettel aura une discussion privée avec Verstappen
Par : Basile Davoine
8 oct. 2018 à 09:47

Le quadruple Champion du monde ne veut pas laisser une éventuelle guerre des mots s'installer avec le pilote Red Bull, après leur accrochage survenu au Grand Prix du Japon.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H devant Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H et Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari, avec son attaché de presse Britta Roeske
Sebastian Vettel, Ferrari, sort de sa voiture dans le parc fermé
Max Verstappen, Red Bull Racing en conférence de presse
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14

Suite aux événements du Grand Prix du Japon, Sebastian Vettel a confié son souhait de discuter en privé avec Max Verstappen et de ne pas tomber dans une inutile guerre des mots. La course à Suzuka a été marquée par la tentative de dépassement de l'Allemand sur le Néerlandais, qui a échoué et s'est soldée par un tête-à-queue du pilote Ferrari. Reparti en fond de peloton, Vettel a finalement terminé sixième, tout en perdant à nouveau très gros au championnat par rapport à Lewis Hamilton.

Si les commissaires se sont rapidement saisis de l'incident, ils n'ont pas tardé non plus à le classer sans suite, tandis que les deux pilotes ont campé sur leurs positions : Verstappen a estimé que dépasser dans le virage de Spoon était impossible, pendant que Vettel a critiqué la défense trop souvent agressive de son adversaire. Un sentiment renforcé par un autre accrochage dès le premier tour, cette fois entre Verstappen et Räikkönen, et qui a valu une pénalité de cinq secondes au pilote Red Bull.  

Lire aussi:

"Il est rapide, mais la manière dont il revient en piste avec Kimi n'aide pas non plus", constate Vettel, interrogé sur l'attitude en course de Verstappen. "Je ne veux pas que ça se termine en 'Seb dit ceci, Max dit cela'. J'en discuterai avec lui lorsque ce sera le bon moment, je préférerais faire ainsi. Mais vous me posez ces questions, alors je vous donne ma réponse."

Vettel argumente sa manœuvre

Le quadruple Champion du monde reste également convaincu que sa tentative de dépassement sur Verstappen n'était ni trop agressive, ni trop impatiente en dépit de la pénalité que le Néerlandais allait devoir purger. 

"Combien de fois peut-on se permettre d'attendre ?" interroge Vettel. "Je ne cours pas seulement contre lui, mais aussi face à ceux qui sont devant. Sa batterie se déchargeait, j'ai vu la lumière clignoter, j'ai économisé la mienne dans les esses pour essayer de rester proche, et je suis bien sorti de l'épingle. J'ai eu une grosse aspiration dans le virage 12, et nous étions côte-à-côte lorsque nous avons freiné et tourné."

Lire aussi:

Souhaitant étayer davantage encore son propos quant à cette passe d'armes avec Verstappen, Vettel martèle que son rival avait suffisamment de marge pour éviter un contact et qu'il a au contraire tout fait pour rendre les choses le plus difficile possible.

"Le problème, c'est que dès qu'il a vu que nous étions côte-à-côte, il a relâché les freins et a essayé d'attaquer", conclut Vettel. "Mais je pense que c'est une erreur. Je ne pense pas non plus qu'il ait pris le virage correctement. Il n'a regardé que moi, mais il devrait conserver une vision globale de la piste et nous devrions tous les deux essayer de prendre le virage d'abord, puis voir qui est à l'intérieur et à l'extérieur."

 
Prochain article Formule 1
Vers un Grand Prix du Vietnam en 2020

Article précédent

Vers un Grand Prix du Vietnam en 2020

Article suivant

Vasseur : "Magnussen est impliqué dans tous les gros accidents"

Vasseur : "Magnussen est impliqué dans tous les gros accidents"
Charger les commentaires