Verstappen victime de problèmes de moteur

Soutenu par des Néerlandais venus en masse à Spa-Francorchamps, Max Verstappen n'a pas pu tirer son épingle du jeu lors des qualifications du Grand Prix de Belgique.

Qualifié d'extrême justesse pour la deuxième partie des qualifications, Max Verstappen n'a pas effectué le moindre tour chrono en Q2. Il a expliqué à Sky Sports avoir rencontré des problèmes liés à son unité de puissance Renault qui l'ont ralenti, si bien qu'il a été considéré préférable d'économiser des pneus pour la course de demain.

"Nous tentions de faire au mieux, mais j'ai eu des problèmes avec le moteur en Q1, et nous avons dû arrêter en Q2 pour économiser des pneus pour demain," détaille le pilote Toro Rosso. "Quand on part de si loin, c'est toujours intéressant ; j'ai hâte d'être en course, et j'espère que les fans aussi."

Un départ du fond de grille

Ce weekend, les pilotes de Formule 1 ont affaire à une nouvelle réglementation au départ qui leur impose d'être davantage responsables de leur envol, avec des erreurs plus probables.

"Je ne me suis pas vraiment entraîné au départ, car au final je ne peux perdre que 2 places au pire!" ajoute Verstappen, pénalisé de cinq places sur la grille pour... avoir changé de moteur, mais faisant contre mauvaise fortune bon cœur! Il s'élancera demain devant les deux McLaren.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Sous-évènement Qualifications
Circuit Spa-Francorchamps
Pilotes Max Verstappen
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités
Tags panne, reaction