Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
21 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
70 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
83 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
105 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
126 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
140 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
154 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
182 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
189 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
203 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
210 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
238 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
245 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
259 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
273 jours

Vettel : "Pas sûr que Ricciardo m'ait vu"

partages
commentaires
Vettel : "Pas sûr que Ricciardo m'ait vu"
Par :
21 oct. 2018 à 21:10

Sebastian Vettel a de nouveau été pris dans un accrochage qui l'a renvoyé loin dans le peloton dans le premier tour de course du Grand Prix des États-Unis, au terme duquel il a de nouveau perdu des points sur Lewis Hamilton.

Quand l'Allemand a pris l'avantage sur Daniel Ricciardo en fin de ligne droite de retour juste après le départ, sans doute pensait-il avoir fait le plus dur pour revenir à portée des Mercedes. Mais, en perdant légèrement l'avant au freinage du virage 12, il a offert à l'Australien l'opportunité de lui contester sa position dans le virage 13, par l'extérieur. C'est à ce moment-là que Vettel, en voulant réaccélérer plus tôt, a dû contre-braquer, ce qui l'a envoyé contre la RB14 et en tête-à-queue.

Lire aussi :

De nouveau, comme en France, comme en Italie et comme au Japon, Vettel a été au contact avec un adversaire et l'a payé cher. Renvoyé à la 15e position, il n'avait quasiment plus son destin en main. Sa remontée a été rapide au volant d'une voiture bien plus performante que la plupart des adversaires et pas abîmée dans l'incident, mais quatre hommes équipés de monoplaces aussi rapides le séparaient de la première position.

Et même si la stratégie à deux arrêts de Hamilton et les difficultés pneumatiques de Bottas ont assuré que le Britannique ne soit pas sacré dès Austin, le pilote au numéro 5 a de nouveau perdu des points sur son adversaire pour le titre, l'obligeant désormais à remporter les trois courses restantes pour maintenir son dernier espoir.

Logiquement peu disert, Vettel s'est toutefois montré heureux pour son équipier, vainqueur de la course, devant qui il s'est écarté à la mi-course : "Mitigé. Vraiment content pour Kimi, pas satisfait de ma course."

Lire aussi :

Au moment de revenir sur la touchette avec Ricciardo, il déclare : "Je ne sais pas. J'ai dû être dans son angle mort, je ne suis pas sûr qu'il m'ait vu. Le virage ne cessait de se resserrer et nous nous sommes touchés. C'est dommage. J'ai beaucoup perdu et j'ai dû remonter."

Quand il lui est demandé si le doublé était possible au volant de Ferrari particulièrement véloces, il répond : "Je ne sais pas, mais c'est sûr que nous aurions pu faire mieux que premier et quatrième."

"Je suis content pour [Kimi], vraiment. Une dure semaine pour l'équipe. Pour moi, c'est encore dur. Ça aurait dû être une meilleure journée."

Article suivant
Vidéo - Le tête-à-queue de Vettel à Austin

Article précédent

Vidéo - Le tête-à-queue de Vettel à Austin

Article suivant

Pénalisé au Mexique, Grosjean flirte avec la suspension

Pénalisé au Mexique, Grosjean flirte avec la suspension
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Catégorie Course
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Fabien Gaillard