Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
23 Heures
:
46 Minutes
:
55 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
14 jours

Vettel, à l'agonie, "ne sait pas ce qui s'est produit"

partages
commentaires
Par :
4 nov. 2019 à 06:30

Sebastian Vettel rêvait de victoire pour Ferrari aux États-Unis après de solides qualifications : il aura finalement été le premier abandon de la journée, après neuf tours aux allures de chemin de croix.

Le Grand Prix des États-Unis de Sebastian Vettel aura tourné court : neuf tours, exactement, lors desquels celui qui compte désormais deux titres mondiaux de moins que Lewis Hamilton a souffert d'un mal qu'il a encore peine à expliquer, et l'ayant vu rétrograder jusqu'à la septième position après être parti depuis la deuxième place de la grille.

Performant samedi et n'ayant manqué la pole position que d'un souffle, Vettel a connu un départ (voir la vidéo ici) compliqué, lors duquel Verstappen a fondu devant sa Ferrari dès le premier freinage, avant de se trouver immédiatement sous la menace de Lewis Hamilton et de son équipier Charles Leclerc.

Une fois ces deux-là passés devant, peu s'attendaient en revanche à voir le #5 tant souffrir qu'il allait se faire dépasser successivement par la McLaren de Lando Norris et la Renault de Daniel Ricciardo. Souffrant visiblement dans toutes les courbes et ayant du mal à maintenir sa Ferrari dans les limites de la piste en raison d'un sous-virage prononcé et de pneus peinant à entrer dans la fenêtre d'exploitation appropriée, Vettel a sombré jusqu'au moment de monter trop durement sur un vibreur et de se retrouver sur les bosses présentes dans la partie extérieure de la piste. Une trajectoire qui aura pour conséquence de briser net la suspension arrière gauche de la Ferrari, touchée fatalement et forcée à être garée sur le côté de la piste.

Lire aussi :

 

"Je n'ai pas eu de contact, mais j'ai regardé les images quand même", commentait Vettel au micro de Sky Sports après son abandon. "J'avais très peu de grip et je n'ai pas pu faire fonctionner les pneus. J'ai laissé beaucoup de monde passer et je ne pouvais pas vraiment résister. J'ai peiné à faire fonctionner les pneus. C'était un mauvais feeling dès le départ. De là, j'essayais juste de trouver un rythme et m'habituais à celui-ci, mais j'avais du mal dans les virages droits jusqu'au bris de la suspension. On avait roulé tout le week-end, même sur des longs relais, sans rencontrer de problèmes. Je ne sais donc pas ce qui s'est produit."

Au Championnat du monde, les choses se compliquent pour Vettel, qui espérait encore pouvoir jouer la troisième position. Le résultat du jour, avec Leclerc distant quatrième et Verstappen troisième, fait que l'Allemand compte désormais respectivement 19 et 5 points de retard sur son équipier (auteur du meilleur tour) et le pilote Red Bull (remonté sur le podium pour la première fois en quatre courses) au général.

Lire aussi :

 

 

Article suivant
Kvyat pénalisé et sorti du top 10

Article précédent

Kvyat pénalisé et sorti du top 10

Article suivant

Leclerc, solitaire quatrième : "Une journée très compliquée"

Leclerc, solitaire quatrième : "Une journée très compliquée"
Charger les commentaires