Vettel, Alonso, Button : Le point sur le marché des transferts!

Il n'y a depuis ce matin plus de baquet disponible chez Ferrari et chez Red Bull pour la saison 2015, même si cela était déjà le cas contractuellement dans les deux structures emblématiques du paddock F1!Un coup de tonnerre a frappé le paddock de...

Il n'y a depuis ce matin plus de baquet disponible chez Ferrari et chez Red Bull pour la saison 2015, même si cela était déjà le cas contractuellement dans les deux structures emblématiques du paddock F1!

Un coup de tonnerre a frappé le paddock de Suzuka, avant les Essais Libres 3, avec l'

annonce officielle par Red Bull du départ de Sebastian Vettel

de l'équipe. Quelques instants plus tard, Christian Horner confirmait que son champion faisant ses valises en direction de Maranello pour y faire équipe avec Kimi Räikkönen en 2015.

Red Bull a communiqué l'arrivée de Daniil Kvyat au sein de l'équipe championne du monde en titre en même temps que le départ de Vettel, et doit encore désormais choisir

qui pilotera la Toro Rosso laissée vacante

pour la saison prochaine. Qui des junior de la filière disposera enfin du précieux sésame? Carlos Sainz Junior, leader autoritaire du championnat Formule Renault 3.5, semble désormais en pole, mais la prudence reste de mise.

Chez

Ferrari, le duo Vettel/Räikkönen

promet une confrontation unique, et signifie surtout que Fernando Alonso a effectivement pris la décision de croiser son chemin avec le team avec lequel il souhaitait tant remporter une troisième couronne mondiale. Chez lui à Maranello, l'Espagnol ne pouvait cependant se résoudre à attendre encore de longues années au moment où la Scuderia lance un nouveau projet à tous les niveaux – politique, organisationnel, technique et financier -.

C'est donc vers McLaren que l'avenir devrait très rapidement se dessiner, avec sans doute comme lien un nouveau recul de Ron Dennis des positions médiatisées du team aujourd'hui géré sportivement par Eric Boullier. La question demeure maintenant de savoir ce qui aura motivé Alonso à choisir McLaren –outre le tapis de dollars déroulé par Honda-. Un retour de Ross Brawn aux manettes? La F1 ne manque pas de surprises et de nombreuses annonces intéressantes sont sans doute à venir.

Par extension, on peut également se demander ce que l'arrivée d'Alonso –encore non confirmée officiellement à l'heure où nous écrivons ces lignes- pourrait signifier en termes d'avenir pour les titulaires Jenson Button et Kevin Magnussen. Si le jeune danois dispose d'un soutien moral important de la part de son team pour sa première saison, Button est un homme de Honda, dispose d'un titre collecté sur les cendres de l'équipe Honda F1, et compte une expérience que nul autre pilote F1 du plateau ne peut avancer.

Une chose est sûre en tous les cas : Hülkenberg, Grosjean, ou encore Vergne devront désormais considérer leurs options rapidement, après avoir maintenu leurs managements respectifs attentifs au moindre mouvement des cadors, qui contrôlaient le marché 2015…

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Ross Brawn , Carlos Sainz , Sebastian Vettel , Kevin Magnussen , Daniil Kvyat
Équipes McLaren , Toro Rosso , Ferrari
Type d'article Actualités