Vettel après son crash : "Pas de signe avant-coureur"

Alors qu'il menait le Grand Prix d'Autriche au jeu des arrêts aux stands, Sebastian Vettel a été victime d'une explosion de son pneu arrière gauche en pleine ligne droite du circuit de Spielberg.

Vettel après son crash : "Pas de signe avant-coureur"
Sebastian Vettel, Ferrari lors de la parade des pilotes
Sebastian Vettel, Ferrari, contraint à l'abandon
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H

Comme en Belgique l'an passé, l'Allemand a connu une délamination pneumatique soudaine alors qu'il menait le GP et qu'il ne s'était toujours pas arrêté, au 28e tour de course.

La conséquence a été une perte de contrôle et une monoplace envoyée dans le rail devant Nico Rosberg et qui a retraversé la piste devant Pascal Wehrlein, heureusement dans dommage.

Interrogé après cet accident et alors qu'il venait d'aller consulter le staff de la Scuderia, l'Allemand explique que rien n'indiquait qu'un tel problème allait se produire. "Je suis allé sur le muret pour voir s'ils avaient des signes avant-coureurs", a-t-il expliqué pour Sky Sports, "mais les pressions étaient correctes, comme aux tours d'avant. Je ne suis sorti nulle part, je n'en sais pas plus que vous".

Quelques instants plus tard, il a pu développer son propos un peu plus pour Canal+. "J'ai senti qu'il était trop tard, le pneu avait explosé. Il n'y a pas eu de signe avant-coureur, tout était normal de mon point de vue. Personne n'a rien vu de particulier. J'essayais d'aller le plus loin possible avec ces pneus, il n'y a pas grand-chose d'autre à ajouter."

Pull Mercedes F1 Team 2016
partages
commentaires
Mercedes a renforcé ses suspensions arrière
Article précédent

Mercedes a renforcé ses suspensions arrière

Article suivant

Course - Les Mercedes s'accrochent au dernier tour, Hamilton vainqueur !

Course - Les Mercedes s'accrochent au dernier tour, Hamilton vainqueur !
Charger les commentaires