Vettel n'a aucun conseil pour Verstappen : "Lewis m'a battu"

Sebastian Vettel ne s'estime pas suffisamment bien placé pour donner des conseils à Max Verstappen dans sa lutte contre Lewis Hamilton, rappelant qu'il a été battu dans les mêmes circonstances par le Britannique.

Vettel n'a aucun conseil pour Verstappen : "Lewis m'a battu"

Après quatre Grands Prix, la saison 2021 semble bel et bien s'orienter vers un duel pour le titre mondial. Lewis Hamilton mène le classement pilotes avec 14 unités d'avance sur Max Verstappen, les deux hommes s'étant jusqu'ici partagé les victoires et ayant connu au moins une lutte directe en piste lors de toutes les courses disputées.

Surtout, c'est l'écart déjà impressionnant avec leurs poursuivants, au premier rang desquels Valtteri Bottas, le coéquipier du Britannique chez Mercedes, qui se remarque alors que se profile la cinquième des 23 manches prévues au calendrier, dans les rues de Monaco. Troisième, le Finlandais accuse en effet sur Hamilton 47 unités de débours, et 33 sur le Néerlandais.

Lire aussi :

Présent en conférence de presse aux côtés de Verstappen ce mercredi, Sebastian Vettel a été interrogé sur cet affrontement. L'Allemand, actuel pilote Aston Martin, est forcément un témoin privilégié, lui qui s'est retrouvé plusieurs fois en situation de lutter pour le titre mondial contre Hamilton, et notamment lors des campagnes 2017 et 2018 chez Ferrari.

Quand Motorsport.com lui a posé la question des conseils qu'il pourrait prodiguer au pilote Red Bull Racing dans sa lutte contre le septuple Champion du monde, Vettel a préféré ne rien dire, pour une simple raison : "Aucun conseil. À l'évidence je n'ai pas réussi, Lewis m'a battu. Donc c'est mieux de ne pas lui donner de conseil ! J'imagine qu'il veut réussir. C'est une longue année, il y a beaucoup de courses, donc ça ne marche pas comme ça. Je n'ai aucun conseil à donner."

Et que pense-t-il de la bataille jusqu'ici ? "Je ne sais, je n'en ai pas vu grand-chose car j'étais loin derrière. Mais, oui, je crois qu'au final, ils sont proches en termes de rythme. Si vous êtes proches, alors vous vous battez plus souvent pour la même portion de piste. Je pense que c'est super qu'il y ait une lutte pour la tête et d'avoir deux pilotes, deux voitures différentes, qui s'affrontent. Bien entendu, nous verrons comment les choses se passeront au fil de l'année."

Avec Luke Smith

partages
commentaires
Norris : Être le leader de McLaren en F1 "est mon objectif"
Article précédent

Norris : Être le leader de McLaren en F1 "est mon objectif"

Article suivant

EL1 - Pérez en tête, Leclerc en panne

EL1 - Pérez en tête, Leclerc en panne
Charger les commentaires