Vettel aura un gros challenge sur le premier relais de course

Sebastian Vettel tentait de faire bonne figure au terme des qualifications du Grand Prix de Malaisie, lors desquelles l'Allemand a du se contenter du sicième chrono

Sebastian Vettel tentait de faire bonne figure au terme des qualifications du Grand Prix de Malaisie, lors desquelles l'Allemand a du se contenter du sicième chrono. Grâce à la pénalité de cinq places sur la grille reçue par Kimi Räikkönen, Vettel partira cinquième sur la grille, battu une nouvelle fois par son coéquipier Mark Webber.

Le Champion du Monde en titre, qui a chaussé les gommes dures de façon surprenante lors des Q3, a choisi de concert avec son équipe de modifier sa stratégie du weekend en plein milieu des qualifications, jugeant impossible d'aller menacer les McLaren sur un tour.

"Rien ne peut arriver par miracle en une semaine", rappelle Vettel. “Nous n’avons pas eu de bonnes qualifications en Australie, ni ici, mais la course en Australie fut bonne et cela donne de l'espoir pour demain. Nous allons bien nous battre et nous verrons ce qu'il se passe”.

Demain, alors que les quatre premiers pilotes de la grille et ses poursuivants s'élanceront en gommes les plus tendres, Vettel devra prendre le départ avec un composé Pirelli plus dur, ce qui risque de lui compliquer la tâcher dans les premiers kilomètres de course.

Ce décalage, espère-t-il, aura cependant pour avantage de pouvoir bénéficier d'une piste claire lorsque les leaders passeront aux stands pour changer d'enveloppes, et de retarder de plusieurs tours son premier pitstop.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Kimi Räikkönen , Sebastian Vettel
Équipes McLaren
Type d'article Actualités