Formule 1
C
GP de Styrie
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
34 jours
C
GP du 70e Anniversaire
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
62 jours

Vettel : Une baisse de salaire discutée qui restera confidentielle

partages
commentaires
Vettel : Une baisse de salaire discutée qui restera confidentielle
Par :
17 avr. 2020 à 07:01

Sebastian Vettel discute d'une baisse temporaire de son salaire chez Ferrari en raison de la crise du coronavirus, mais refuse que cet élément fasse l'objet d'une communication s'il se confirme.

Dans le contexte de crise sanitaire et économique que provoque la pandémie de COVID-19, certaines écuries ont annoncé ces derniers jours le recours au chômage partiel, accompagné de baisses de salaire pour leurs pilotes et leurs cadres dirigeants. En Italie, où l'épidémie due au coronavirus a terriblement sévi, Ferrari n'a pas confirmé de telles mesures. Néanmoins, Sebastian Vettel a indiqué qu'une réduction de ses émoluments était bien discutée. S'il a répondu par l'affirmative lorsque la question lui a été posée, le quadruple Champion du monde a toutefois cadré son propos car il ne souhaite pas tirer parti de la situation pour un quelconque effet de communication.

Lire aussi :

"C'est clairement quelque chose dont je discute avec l'équipe", admet-il dans un entretien par visioconférence qu'il a accordé à quelques médias, dont Motorsport.com. "Nous ne savons pas encore à quoi ressemblera la saison et quand elle commencera, puis combien de Grands Prix il y aura et comment ça se passera. Mais vous savez que j'ai toujours gardé pour moi les décisions que nous prenons avec l'équipe sur ce sujet. Ce sera pareil cette fois-ci donc je ne vais pas utiliser cet argument ou cette période pour polir mon image ou ce genre de choses. Je crois que ce que j'ai décidé de faire par le passé, je l'ai fait en silence, et il en sera de même aujourd'hui."

Le pilote allemand l'admet, la pause forcée à laquelle fait face le monde du sport dans son ensemble permet de prendre du recul et de réfléchir sur soi-même. C'est notamment le cas pour la suite qu'il devra donner à sa carrière. Toutefois, la priorité du moment est ailleurs, alors que personne ne sait encore si et quand la saison 2020 débutera.

"Avant tout, la priorité après l'Australie était de comprendre ce à quoi nous avons affaire", insiste Vettel. "Dans une certaine mesure, ce n'est pas encore tout à fait clair en ce qui concerne la situation actuelle pour garantir la santé des employés de Ferrari et ainsi de suite. Évidemment, l'Italie a été l'un des premiers pays européens frappés."

"D'habitude, l'une des premières choses que je fais quand j'ouvre le journal c'est d'aller lire la rubrique des sports", ajoute-t-il. "Et à présent il y a des articles intéressants, des choses différentes, avec du temps pour réfléchir. Il n'y a pas vraiment d'informations, il ne se passe rien. Alors je crois que c'est un excellent moment, une chance pour nous tous. Ce n'est pas un bon moment car les circonstances sont plutôt tristes, mais c'est une formidable occasion pour nous tous de faire une sorte de remise à zéro et d'essayer de définir ce qui est vraiment important dans notre vie."

Propos recueillis par Jonathan Noble  

Article suivant
McLaren : La F1 doit éviter un retour en course précipité

Article précédent

McLaren : La F1 doit éviter un retour en course précipité

Article suivant

Vers un nouvel abaissement du plafond budgétaire

Vers un nouvel abaissement du plafond budgétaire
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Basile Davoine