Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
20 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
69 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
82 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
104 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
139 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
153 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
181 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
188 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
202 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
209 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
237 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
244 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
258 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
272 jours

Vettel et Ferrari vont devoir serrer la vis

partages
commentaires
Vettel et Ferrari vont devoir serrer la vis
Par :
9 nov. 2018 à 19:40

Ferrari a rencontré des problèmes de pneus à Interlagos lors de la première journée du Grand Prix du Brésil 2018 de F1 mais également de vis baladeuse...

Les Essais Libres 1 et 2 ont été plutôt bons pour la Scuderia Ferrari au niveau des temps, avec un Sebastian Vettel toujours dans le top 3, respectivement à 49 et 73 millièmes du meilleur temps. Cependant, c'est plutôt du côté des pneus que les inquiétudes se portent, même si l'Allemand n'en fait pas grand cas au moment de répondre aux médias.

Lors des longs relais de l'après-midi à Interlagos, la SF71H a semblé souffrir de plus de blistering que les autres monoplaces. "La voiture est correcte, mais pas encore bonne", a expliqué Vettel au sortir de son cockpit. "Nous avons encore du travail. Il devrait faire plus chaud dimanche, ça pourrait être délicat pour les pneus, ça l'était déjà pour nous aujourd'hui. Nous sommes à peu près dans les temps mais on peut faire mieux."  

Lire aussi:

En dehors des performances et de la tenue pneumatique, l'un des sujets de discussion après les EL2 aura été la pièce qui s'est baladée entre les jambes du quadruple Champion du monde. "Je pense que notre plus grosse inquiétude a été une petite vis qui se baladait et qui était quelque part entre mes pieds. Nous l'avons trouvée à la fin ! Donc, en dehors de ça, c'était OK."

Et justement, cette vis a donné lieu à un échange radio particulièrement savoureux où le numéro 5 a expliqué que ce qu'il avait entre les jambes n'était pas "ce à quoi vous pensez" : "Je l'ai dit et là je me suis dit 'Non, ne vous méprenez pas !', donc j'ai dû le faire à nouveau. C'était drôle. Entre mes jambes ! J'ai dit ce qu'il fallait dire, mais peut-être que c'est sorti de la mauvaise façon."

Puis il termine : "J'ai fait de bons tours, des tours de qualité. Je pense que nous avons appris des choses sur les pneus. Il faut toujours améliorer la voiture parce qu'elle n'est pas encore bonne, encore du travail à faire. Si nous mettons l'équilibre dans la fenêtre demain, alors ça pourrait être serré." 

 
Article suivant
Vidéo - Le crash de Nico Hülkenberg à Interlagos

Article précédent

Vidéo - Le crash de Nico Hülkenberg à Interlagos

Article suivant

Photos - Vendredi au GP du Brésil

Photos - Vendredi au GP du Brésil
Charger les commentaires