Vettel : Un circuit où le pilote peut "faire une différence"

Peu à l'aise ce vendredi sur le Circuit Paul Ricard, Sebastian Vettel a évoqué un tracé sur lequel le pilote peut créer la différence dans certaines portions très techniques.

Relégué à une seconde de Lewis Hamilton lors des deux premières séances d'essais libres du week-end, Sebastian Vettel a conclu une journée peu satisfaisante au volant de sa Ferrari. Néanmoins, le souvenir du Grand Prix du Canada suffit à rappeler qu'il n'est pas question d'enterrer dès le vendredi les espoirs de la Scuderia !

Sur un Circuit Paul Ricard qui fait cette année son apparition au calendrier, le quadruple Champion du monde a peiné à trouver le bon rythme. Il ne doute pas un instant du potentiel de sa monoplace pour la suite du week-end, mais pointe un besoin d'optimiser l'ensemble du package, ainsi que de progresser lui-même en piste.

"J'ai eu l'impression d'avoir un peu de mal ce matin et cet après-midi", résume Vettel à l'issue de son vendredi. "Je crois que ça commençait à se mettre un petit peu plus en place sur les longs relais, avec davantage de tours successifs. Nous verrons. J'ai le sentiment que la voiture a plus de potentiel, elle est clairement au rendez-vous mais je n'ai pas pu en tirer parti. J'espère que nous allons faire quelque chose d'ici demain."

Pour le moment, les chronos parlent en faveur de Mercedes, et les hommes de Maranello doivent plancher sur une meilleure compréhension du comportement de la SF71H. "Sur un tour, il semble que nous soyons un peu derrière", constate Vettel. "Sur les longs relais, je ne sais pas. Je crois que plus qu'étudier les données, il faut comprendre ce dont la voiture a besoin, ce que je dois faire avec, et avant toute chose, nous devons la rendre plus rapide."

Surtout, le sentiment qui revient dans les propos du pilote allemand concerne le tracé. S'il lui procure visiblement peu de plaisir, sa grande technicité pourrait être source de différences d'un pilote à un autre.

"Dans l'ensemble, ce n'est pas le circuit le plus excitant", admet Vettel. "C'est assez compliqué ici ou là, il y a certaines zones techniques qui sont assez exigeantes, le timing doit être bon. Ce n'est pas un circuit facile. Dans le secteur des virages 3, 4 et 5, il faut trouver la bonne trajectoire et rester propre, c'est difficile. Et bien sûr, dans les virages 11 et 12 il y a beaucoup de trajectoires à prendre. C'est vraiment un circuit où nous pouvons faire une différence."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de France
Circuit Circuit Paul Ricard
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Réactions
Tags maranello, paul ricard, scuderia