Vettel compte sur le caractère imprévisible de Spa-Francorchamps

C'est sans victoire à son tableau de chasse que Sebastian Vettel aborde la deuxième partie de la saison

C'est sans victoire à son tableau de chasse que Sebastian Vettel aborde la deuxième partie de la saison. A Spa-Francorchamps, l'Allemand reste le dernier vainqueur en date puisqu'il y avait signé le début d'une incroyable série de succès l'an passé, le propulsant vers son quatrième titre mondial consécutif. Il s'y était également imposé une première fois en 2011.

"La course à Spa a lancé notre série de neuf victoires l'année dernière, ce dont j'aime toujours me souvenir", rappelle d'ailleurs le pilote Red Bull, qui ne s'attend bien sûr pas à pareil scénario ce week-end.

Si la RB10 ne devrait pas être la monoplace la plus à l'aise, sur un tracé qui demande notamment beaucoup de puissance moteur, Vettel insiste sur le caractère très imprévisible du Toboggan des Ardennes, qui pourrait venir à son secours.

"La météo peut aussi être très imprévisible et représenter un défi pour les pilotes et les équipes, il ne faut jamais la sous-estimer : en cinq minutes, on peut passer d'une grosse pluie à un grand soleil. De ce fait, la voiture de sécurité est souvent de sortie à Spa", souligne-t-il.

Pour le reste, Spa reste un mythe adoré des pilotes en raison de sa nature très complète. "Le circuit belge offre tous les virages possibles : ultra rapide, à moyenne vitesse, de gros freinages et de longues lignes droites", précise Vettel. "La dénivellation est géniale car on peut avoir la sensation d'être dans des montagnes russes, particulièrement dans l'Eau Rouge."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Type d'article Actualités