Vettel pense que la consigne de Ferrari était "juste"

partages
commentaires
Vettel pense que la consigne de Ferrari était "juste"
Par :
14 avr. 2019 à 08:24

Sur le podium pour la première fois de la saison, Sebastian Vettel a bénéficié d'une consigne de course de Ferrari pour que Charles Leclerc le laisse passer en début de course.

 Conscient que Mercedes était intouchable en qualifications, Sebastian Vettel espérait une donne différente en course, mais le Grand Prix de Chine n'a fait que confirmer la supériorité de l'écurie allemande sur le tracé de Shanghai. Troisième et sur le podium pour la première fois en ce début de saison, le quadruple Champion du monde estime ainsi qu'il était impossible de faire mieux, et doit vivre avec ce résultat. 

"Je suis heureux d'être sur le podium mais c'est dur car on essaie de rester avec eux, mais on n'a pas pu. Ils ont été plus rapides des le départ", résume Vettel. "J'ai eu une course avec Max [Verstappen], c'était fun mais le but était de les chasser [Mercedes], alors félicitations à eux."  

Lire aussi:

Cette troisième place, Vettel ne l'a pas décrochée dans la simplicité, puisqu'il a d'abord perdu sa position face à Charles Leclerc dès le premier virage. Quatrième durant le premier relais, il a ensuite bénéficié de la consigne d'équipe donnée par Ferrari pour prendre l'avantage sur son coéquipier. Un cas de figure qui était clairement annoncé en amont par Mattia Binotto, et que le pilote allemand estime cohérent. 

"Je sentais que je pouvais aller plus vite mais ensuite j'ai eu du mal à trouver le rythme", admet-il avant de donner son opinion sur l'ordre donné par Ferrari à Leclerc pour le laisser passer : "Je pense que c'est juste".

Lire aussi:

La crainte de Max Verstappen, c'est ce qui a poussé Ferrari à aligner sa stratégie sur celle de Red Bull, permettant finalement à Vettel de conserver l'avantage. Pourtant, les deux hommes sont allés roue contre roue juste après le premier arrêt, lorsque Verstappen a tenté sa chance à l'épingle. 

"Je l'ai vu et à l'abord de l'arrivée de la ligne droite, je savais que Max allait essayer, le connaissant", raconte Vettel. "J'ai prédit qu'il allait essayer de prendre l'intérieur et que j'allais devoir recouper, et ça a marché. J'ai réussi à avoir une longueur de voiture d'avance à la sortie. C'était fun, mais j'aurais aimé plus de fun [avec Mercedes]."

 
Article suivant
Hamilton s'offre une 75e victoire lors d'un GP "vraiment spécial"

Article précédent

Hamilton s'offre une 75e victoire lors d'un GP "vraiment spécial"

Article suivant

Ferrari : "Charles a le droit d'être déçu"

Ferrari : "Charles a le droit d'être déçu"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Catégorie Course
Lieu Shanghai International Circuit
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir toute l'actu