Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
18 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
79 jours

Vettel : "J'attendais que quelque chose se passe"

partages
commentaires
Vettel : "J'attendais que quelque chose se passe"
Par :

Sebastian Vettel fait presque figure de deuxième anonyme au terme du Grand Prix de Monaco, mais au moins l'Allemand a pu prendre de gros points en signant son meilleur résultat de la saison, profitant finalement de circonstances plutôt favorables.

L'élément qui aura servi Sebastian Vettel ce dimanche à Monaco n'est autre que l'incident survenu dans les stands entre Max Verstappen et Valtteri Bottas, puisqu'il a pu prendre le dessus sur la Mercedes du Finlandais, avant de récupérer la deuxième place suite à la pénalité infligée au pilote Red Bull. En course, le quadruple Champion du monde n'a jamais été trop décroché par le leader Lewis Hamilton, aux prises pendant des dizaines de tours avec Verstappen. Mais il est resté spectateur du duel, sans jamais pouvoir réellement venir se mêler à la bagarre. 

Lire aussi:

"Ce fut une dure course de gestion et j'attendais que quelque chose se passe, mais Max a pris un départ incroyable", reconnaît le pilote Scuderia Ferrari. "Je les ai vus se toucher dans la pitlane, et j'ai pensé pourvoir capitaliser sur une crevaison de Valtteri, ainsi que sur la pénalité de Max. J'ai un peu souffert en fin de course, je voulais mettre la pression mais j'avais du mal avec le train arrière. Je ne pense pas que j'avais du graining, mais mes pneus n'étaient juste pas chauds alors que Lewis et Max y arrivaient. On sait ne pas être assez rapides par rapport à eux, mais félicitations à Lewis."

Toujours un manque de confiance 

Sebastian Vettel, Ferrari SF90

Invité au micro de Sky Sports à dresser un bilan plus général, Vettel admet avoir vécu un "week-end compliqué", alors que l'écart continue de se creuser avec Lewis Hamilton au championnat (55 points). "Je n'ai jamais totalement eu la mesure de l'auto et je n'ai jamais eu pleinement confiance en elle", ajoute-t-il. "Les autres créaient un écart [au début] et avec la voiture de sécurité, on savait ce qui allait se passer : tout le monde est rentré aux stands et l'incident nous a aidés à gagner une position sur Valtteri, puis Max au final. Nous avons fait ce qu'il fallait au niveau de la stratégie, et du bon boulot tout le week-end, mais nous n'avions globalement tout simplement pas assez de vitesse de bout en bout et c'est le travail qu'il faut faire pour revenir." 

Lire aussi:

Affublé tout au long de ce week-end monégasque d'un casque aux couleurs de Niki Lauda, Vettel n'a pas manqué de conclure son propos en rendant une nouvelle fois hommage au triple Champion du monde autrichien, décédé en début de semaine : "Niki serait content aujourd'hui. Il sera toujours avec nous, et il va nous manquer. Il a été une icône par le passé et le sera dans le futur. Mes pensées sont avec sa famille."

Pas de pénalité après le contact entre Hamilton et Verstappen

Article précédent

Pas de pénalité après le contact entre Hamilton et Verstappen

Article suivant

Hamilton : "Je savais que ce serait le crash ou l'arrivée"

Hamilton : "Je savais que ce serait le crash ou l'arrivée"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Catégorie Course
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari Races
Auteur Basile Davoine