Vettel - Le dépassement de Verstappen n'était "pas correct"

partages
commentaires
Vettel - Le dépassement de Verstappen n'était
Par : Basile Davoine
13 nov. 2016 à 20:38

Ferrari laissera à Interlagos ses derniers espoirs de reprendre la deuxième place du championnat constructeurs à Red Bull Racing.

Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari avec Kimi Raikkonen, Ferrari lors de la parade des pilotes
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12, Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari lors de la parade des pilotes

La cinquième place de Sebastian Vettel, couplée à l’abandon de Kimi Räikkönen, aura eu raison des chances mathématiques de la Scuderia d’y croire encore à Abu Dhabi.

Pour Vettel, c’est également un éventuel podium qui s’est envolé, après une course chaotique. Elle a été très vite rendue compliquée par le tête-à-queue de l’Allemand en début de course, le contraignant à repartir du fond du peloton.

"Ce n'est pas idéal de partir en tête-à-queue en début de course", admet-il. "Je suis parti en aquaplaning, mais je n'étais pas le seul. Je suis bien remonté, au final. Ce n'était pas facile. J'ai peiné à dépasser Carlos, je ne sais pas pourquoi. C'était trop tard."

"Je ne pense pas avoir été le seul à me faire surprendre par l'aquaplaning. Heureusement, je ne me suis pas crashé."

Sans contact, le quadruple champion du monde a en effet pu reprendre sa route, livrant alors une belle course pour remonter jusqu’au pied du podium derrière Sergio Pérez. Pour y parvenir, il lui aura fallu dépasser, parfois de manière musclée en tassant notamment Fernando Alonso hors de la piste. L’Espagnol s’en est plaint à la radio, avant que Vettel ne soit lui-même la victime d’une autre manœuvre virile, de la part de Max Verstappen cette fois.

Irrésistible dans sa folle remontée vers le podium en fin de course, le pilote Red Bull s’est imposé avec autorité, obligeant Vettel à écarter sa trajectoire vers l’extérieur de la piste à son tour. Après les épisodes de Mexico, le pilote Ferrari n’a pas apprécié…

"J’étais à côté de lui, il m'a vu, j'étais très légèrement devant", assure-t-il. "Je ne pense pas que c'était correct."

Veste souple classique Scuderia Ferrari 2016
Veste souple classique Scuderia Ferrari 2016, sur Motorstore.com
Prochain article Formule 1
Alonso - La prochaine fois, je percuterai Vettel !

Previous article

Alonso - La prochaine fois, je percuterai Vettel !

Next article

Un hommage hors du commun rendu à Massa... en pleine course !

Un hommage hors du commun rendu à Massa... en pleine course !