Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
45 jours
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
52 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
66 jours
C
Grand Prix de Chine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
80 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
94 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
101 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
115 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
129 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
136 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
150 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
157 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
171 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
185 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
213 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
220 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
234 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
241 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
255 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
269 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
276 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
290 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
304 jours

Vettel et son désamour pour les V6 turbo hybrides

partages
commentaires
Vettel et son désamour pour les V6 turbo hybrides
Par :
2 oct. 2019 à 07:00

"Ramenez les putains de V12 !" Voilà comment Sebastian Vettel a réagi, à chaud, à son abandon au Grand Prix de Russie, alors qu'il jouait la victoire face à son coéquipier Charles Leclerc et aux Mercedes.

Sebastian Vettel s'était emparé de la tête au départ grâce à l'aspiration gracieusement donnée par Charles Leclerc avant de creuser l'écart sur le Monégasque, faisant fi des consignes d'équipe établies avant la course. L'undercut a finalement permis à Leclerc de reprendre l'avantage, mais juste après l'arrêt de Vettel, la SF90 de ce dernier a été trahie par son MGU-K, entraînant le courroux du quadruple Champion du monde... et une neutralisation par la VSC, qui a permis aux Mercedes de signer un doublé inattendu.

"À ce moment-là, c'était forcément très amer, car jusque-là je trouvais que je pilotais très bien, et l'après-midi se présentait bien", estime le pilote Ferrari. "La première réaction quand la voiture casse, forcément, n'est pas toujours la plus joyeuse."

Lire aussi :

Cinquième du championnat, ce qui pourrait égaler son pire résultat depuis 2008, Vettel n'a remporté qu'une victoire sur les 24 derniers Grands Prix en date. Cette nouvelle déception pourrait-elle lui faire remettre en question son avenir dans l'élite ? "Il n'y a pas de championnats comme la Formule 1 avec des V12, sinon j'y réfléchirais !" s'exclame l'intéressé, qui n'a jamais été enthousiasmé par les unités de puissance actuelles.

"Bref, il n'y a clairement pas de solution. Ces unités de puissance sont très complexes. Je pense qu'elles sont absolument fascinantes du point de vue de l'ingénierie, mais il est clair que j'ai mon avis, et je ne pense pas que ce soit génial pour nous en course, ni pour les gens qui regardent."

Propos recueillis par Adam Cooper

Article suivant
Pneus : Mercedes avec plus de mediums que Ferrari à Suzuka

Article précédent

Pneus : Mercedes avec plus de mediums que Ferrari à Suzuka

Article suivant

Vettel a rencontré Binotto avant d'aller faire du karting

Vettel a rencontré Binotto avant d'aller faire du karting
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Lieu Sochi Autodrom
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Benjamin Vinel