Vettel - "Dommage de perdre l'attention du résultat"

Alors qu’il pourrait décrocher la victoire du Grand Prix d’Italie sur tapis vert, en cas de lourde sanction à l’encontre de Mercedes et Lewis Hamilton à Monza, Sebastian Vettel s’est montré ennuyé par ce cas de figure. 

En colère contre Pirelli il y a deux semaines après sa défaillance pneumatique survenue à Spa-Francorchamps, le pilote allemand estime que les pilotes n’ont pas à débattre des restrictions imposées par Pirelli en matière de pressions des pneus. Des restrictions que n’aurait pas respecté Mercedes ce dimanche. 

"Je ne pense pas que ce soit très juste de poser les questions aux pilotes, car nous ne prenons pas les décisions sur les pressions", a rappelé l’Allemand. "La course s'est passée, on a fait le podium, et notre deuxième place devrait être le centre de l'attention car c'était absolument incroyable." 

"C’est dommage de perdre l'attention du résultat, et ce n'est pas juste de nous poser ces questions, mettez votre micro dans le nez de quelqu'un d'autre! (sourire)", a-t-il insisté. "On peut faire des erreurs, et l'équipe également, c'est simple." 

Vettel ne voit aucune raison de remettre en cause la victoire d’un adversaire qu’il estime tout simplement plus rapide que lui sur le circuit italien ce dimanche.

"Lewis était le plus rapide aujourd'hui, il a contrôlé la course. On savait que ça allait être dur de rester devant Nico, mais je pense qu'on aurait tout de même pu rester 2e, on a pas mal de raisons de sourire aujourd'hui. Avec Maurizio [Arrivabene], on a tous les deux pas mal d'émotions, et je crois que j'aurais droit à une grande embrassade! On a vécu des choses difficiles à Spa, on avait pas mal de pression aujourd'hui et ça s'est bien passé."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Circuit Monza
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags monza, pirelli, pneus, pression, reaction, scuderia