Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Vettel et les évolutions Ferrari : réaction attendue !

partages
commentaires
Vettel et les évolutions Ferrari : réaction attendue !
Par :
25 avr. 2019 à 15:46

La SF90 reçoit des évolutions avec lesquelles la Scuderia espère endiguer son mauvais début de saison, et stopper la série de victoires de Mercedes dès ce week-end à Bakou. Sebastian Vettel ne dissimule pas ses attentes, tout en relativisant l'importance que pourrait revêtir le Grand Prix à venir.

Alors que Ferrari introduit des évolutions ce week-end pour le Grand Prix d'Azerbaïdjan, Sebastian Vettel attend beaucoup du niveau de performance de la Scuderia avec l'intention de donner du fil à retordre à Mercedes comme cela avait pu être le cas à Bahreïn. Lors du dernier Grand Prix en Chine, Ferrari avait subi la loi de l'écurie de Brackley, et même si le pilote allemand y avait décroché son premier podium de la saison, les trois doublés consécutifs des Flèches d'Argent constituent une série à endiguer au plus vite pour les Rouges.

Dans ce contexte, certaines rumeurs ont laissé entendre que Ferrari avait dû freiner ses propres performances afin de diminuer les risques liés à la fiabilité, mais Vettel dément fermement ce scénario. "Non, nous étions à fond lors des trois Grands Prix", rétorque-t-il. "Nous n'avons pas vu venir le problème que nous avons rencontré avec la voiture de Charles [Leclerc, à Bahreïn], sinon nous l'aurions empêché de survenir."

Lire aussi :

Si Vettel espère beaucoup du week-end à venir à Bakou, il contrebalance toutefois son attente très forte et précise qu'il ne s'agit pas pour autant d'un rendez-vous crucial ou décisif pour la suite de la saison.

"Espérons qu'à un moment donné, on pourra regarder derrière nous et dire que c'était l'élément décisif, et le moment décisif, mais dans l'immédiat je ne sais pas et je m'en fous complètement", lance-t-il. "Nous avons un package très costaud et je suis confiant dans le fait que, si nous mettons tout correctement en place, nous devrions pouvoir le montrer et faire passer un très mauvais moment aux autres. Je ne pense donc pas que tout dépendra d'un seul moment. Si nous faisons 17 autres Grands Prix comme ça, alors nous saurons qu'il sera trop tard pour renverser le cours des choses."

Un développement non spécifique

Sebastian Vettel, Ferrari parcourt la piste à pied avec son équipe

Les évolutions apportées par Ferrari à Bakou ne sont pas spécifiquement pensées pour les caractéristiques particulières du tracé azéri, mais bel et bien pour faire progresser la SF90 dans son ensemble et pour la suite de la saison. "Si l'on améliore la voiture de manière générale, ça aide ici, et évidemment ailleurs", précise Vettel. "C'est l'idée. L'objectif est de rendre la voiture plus rapide donc c'est plutôt simple, peu importe où l'on est. Espérons trouver les mêmes résultats en piste que ceux de la soufflerie, et nous verrons quel bond en avant nous pouvons faire."

Du côté de Charles Leclerc, on veut également partager cet optimisme. Le Monégasque, passé tout près de la victoire à Sakhir et également concerné par trois consignes d'équipe depuis le début de la saison, estime que les choses vont dans la bonne direction sur le plan technique. "Nous étions assez proches, alors j'espère que nous serons désormais devant", déclare-t-il ce jeudi. "Concernant le package dans son ensemble, je ne crois pas qu'il y ait de grosse faiblesse sur la voiture. Essayer de trouver le bon set-up sera la clé, puis viendra tout le développement."

De quelles évolutions parle-t-on ?

Un déflecteur de Ferrari SF90

À Bakou, Ferrari se présente avec des modifications apportées au niveau des déflecteurs. Les petites fentes à l'avant ont été repensées, comme le montre le cliché ci-dessus, pris par Giorgio Piola. La seconde série de mini déflecteurs a été élargie, tandis que l'élément sur la droite n'a désormais plus d'ouvertures. Des changements sont également à noter au niveau des aubes de déviation situées sous la monoplace. 

Au niveau de l'aileron arrière, la Scuderia en utilisera un à faible traînée pour affronter les longues lignes droites de Bakou, même si celui-ci semble destiné à produire davantage d'appui aérodynamique que les solutions envisagées par les autres écuries. 

Diapo
Liste

1/13

Photo de: Giorgio Piola

2/13

Photo de: Giorgio Piola

3/13

Photo de: Giorgio Piola

4/13

Photo de: Simon Galloway / Motorsport Images

5/13

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

6/13

Photo de: Simon Galloway / Motorsport Images

7/13

Photo de: Simon Galloway / Motorsport Images

8/13

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

9/13

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

10/13

Photo de: Simon Galloway / Motorsport Images

11/13

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

12/13

Photo de: Simon Galloway / Motorsport Images

13/13

Photo de: Simon Galloway / Motorsport Images

Article suivant
Fuoco bientôt au volant de la Ferrari 2019

Article précédent

Fuoco bientôt au volant de la Ferrari 2019

Article suivant

Photos - Jeudi au GP d'Azerbaïdjan

Photos - Jeudi au GP d'Azerbaïdjan
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Azerbaïdjan
Catégorie Jeudi
Pilotes Charles Leclerc , Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Basile Davoine