Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
47 jours
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
54 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
68 jours
C
Grand Prix de Chine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
82 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
96 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
103 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
117 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
131 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
138 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
152 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
159 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
173 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
187 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
215 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
222 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
236 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
243 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
257 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
271 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
278 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
292 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
306 jours

Vettel : "Peut-être pas aussi calme que j'aurais dû l'être"

partages
commentaires
Vettel : "Peut-être pas aussi calme que j'aurais dû l'être"
Par :
25 août 2018 à 14:32

Sebastian Vettel s'est incliné face à Lewis Hamilton lors d'une séance de qualifications animée par la pluie à Spa-Francorchamps.

Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H bloque une roue
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H

Sebastian Vettel avait le masque à sa descente de voiture ce samedi après-midi, à l'issue de la séance de qualifications. Deuxième sur la grille de départ du Grand Prix de Belgique, l'Allemand a clairement le sentiment d'une occasion manquée, alors que la pluie est venue redistribuer les cartes lors de la Q3 à Spa-Francorchamps.

Privé de pole position au volant d'une Ferrari pourtant véloce lors de chaque séance d'essais libres depuis le début du week-end, le quadruple Champion du monde a dû baisser pavillon face au leader du championnat, ce qui n'arrange pas ses affaires. Profitant d'une piste en constante amélioration dans les derniers instants, Lewis Hamilton lui a en effet subtilisé le meilleur chrono.

"Je pense que notre timing n'était pas génial, mais dans ces conditions, tout est possible, la deuxième place n'est pas si mal", estime Vettel en tentant de garder la face. "Nous avions peut-être le rythme pour signer la pole mais nous ne le saurons jamais. Lewis mérite la pole. Notre voiture a un bon rythme de course, donc nous verrons demain."

Lire aussi :

Si elle était attendue en fin de séance, la pluie a malgré tout créé l'inévitable effet de surprise à son arrivée, exigeant une adaptation rapide dans les équipes. Mais Vettel prend également sa part de responsabilité dans cette seconde place, qui lui permet malgré tout de nourrir encore des ambitions pour une course qui, jusqu'à présent, est annoncée sur piste sèche.

"Il s'est mis à pleuvoir tout d'un coup et l'équipe devait gérer les deux voitures", souligne Vettel. "Kimi [Räikkönen] s'est précipité pour ressortir, et voilà que maintenant il fait soleil et ça a déjà séché ! J'ai dû gérer les pneus, j'ai eu un peu de trafic avec Esteban [Ocon] devant et l'on savait que le tour crucial serait le dernier avec la piste qui séchait, je n'étais peut-être pas aussi calme que j'aurais dû l'être. Nous restons bien placés pour demain et nous avons un bon rythme."

Article suivant
Le bel exploit d'Ocon, troisième sur la grille en Belgique

Article précédent

Le bel exploit d'Ocon, troisième sur la grille en Belgique

Article suivant

Hamilton : "Tout le monde devait être passionné devant son écran"

Hamilton : "Tout le monde devait être passionné devant son écran"
Charger les commentaires