Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Vettel : Ferrari "lent partout" sauf les virages rapides à Melbourne

partages
commentaires
Vettel : Ferrari "lent partout" sauf les virages rapides à Melbourne
Par :
28 mars 2019 à 17:25

Sebastian Vettel fait le bilan à l'aube du second Grand Prix de la saison, alors que le podium lui a échappé en Australie.

Le bilan, pour l'heure, est plutôt négatif pour Sebastian Vettel. Sur le Circuit de l'Albert Park, où il s'était imposé lors des deux éditions précédentes, Vettel était relégué à sept dixièmes de la pole position, troisième des qualifications derrière les deux Mercedes, et n'a pu faire mieux que quatrième en course, surpassé par la Red Bull de Max Verstappen.

Lire aussi :

C'est pourtant Ferrari qui avait abordé le Grand Prix d'Australie en favori après des performances impressionnantes lors des essais hivernaux de Barcelone. "Mercedes a été plus compétitif que prévu et nous avons été moins compétitifs que prévu, ce qui explique cette grosse déconvenue", analyse Vettel, alors que les performances de la Scuderia sont remises en cause.

"Après une course où nous nous attendions à faire mieux et n'avons pas été performants, c'est normal que toutes ces questions se posent. Mais au sein de l'équipe, nous sommes relativement calmes. Nous avons évidemment été très occupés à essayer de comprendre lors des deux dernières semaines, car il y a clairement quelque chose qui nous manquait."

"Avec le recul, nous étions lents à peu près partout à l'exception des virages rapides où la voiture était comme à Barcelone. Mais partout ailleurs, elle ne l'était pas. Donc il y a clairement quelque chose que nous avons manqué."

Sebastian Vettel, Ferrari SF90

Un manque de vitesse de pointe ?

Bien que la piste atypique de Melbourne ne permette pas forcément de tirer des conclusions sur la hiérarchie, le constat de Vettel est néanmoins inquiétant quant aux perspectives de Ferrari pour le reste de la saison. Motorsport.com en a profité pour demander au quadruple Champion du monde si la nouvelle SF90 manquait de vitesse de pointe par rapport à la concurrence, étant donné que c'était une qualité notable de sa devancière.

"Comme je l'ai dit, nous perdons du temps partout", répond Vettel. "Quand je dis partout, ça veut dire aussi en ligne droite. Mais comme je l'ai dit, je ne tirerais pas trop de conclusions. L'an dernier, nous avions une voiture très efficace et en fin d'année, il nous manquait peut-être un peu d'appui, mais nous étions plus rapides en ligne droite."

Lire aussi :

"La voiture de cette année paraît très compétitive, très rapide dans les virages, peut-être un peu plus lente en ligne droite mais nous n'avons pas encore eu suffisamment de temps de piste pour donner une réponse juste. Mais j'espère que nous sommes au niveau et pas derrière. C'est vrai que Honda a rattrapé son retard, Red Bull était aussi rapide que tous les autres en ligne droite."

L'Allemand ajoute, optimiste : "Nous avons des raisons de croire que nous devrions être plus compétitifs ici [à Bahreïn], mais je ne veux pas donner de chiffre. Il faut attendre."

Sebastian Vettel, Ferrari

La consigne à Leclerc, logique pour Vettel

Vettel a par ailleurs minimisé la consigne d'équipe imposée à son coéquipier Charles Leclerc dès cette première course de la saison puisqu'il a été demandé au Monégasque, doté de pneus moins usés, de ne pas attaquer son chef de file pour la quatrième place.

"Du point de vue de l'équipe, il était très clair que nous ne pouvions pas faire mieux que quatrième et cinquième", souligne Vettel. "Nous avions encore beaucoup de choses à gérer pour atteindre le drapeau à damier. J'avais encore du carburant à économiser."

Lire aussi :

"Ce n'est pas la première fois qu'une équipe décide de geler la course pour pouvoir ramener la voiture à l'arrivée. Vous pouvez le comprendre. Je ne pense pas que ce fût une grosse consigne d'équipe. Je vois bien que c'est enthousiasmant pour vous parce qu'il pourrait y avoir un sujet là-dessous, mais en interne, c'était très simple."

Propos recueillis par Ben Anderson

Article suivant
Alonso en essais F1 avec McLaren la semaine prochaine

Article précédent

Alonso en essais F1 avec McLaren la semaine prochaine

Article suivant

Photos - Jeudi au GP de Bahreïn

Photos - Jeudi au GP de Bahreïn
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Benjamin Vinel