Vettel reconnaît qu'il n'est pas à son meilleur niveau

Sebastian Vettel a conscience de ne pas être à son "meilleur niveau" en ce début d'année 2019 de Formule 1, pointant les réactions "non naturelles" qu'il ressent au volant de la Ferrari.

Vettel reconnaît qu'il n'est pas à son meilleur niveau

Après des essais hivernaux très prometteurs, Ferrari peine à se montrer à la hauteur des attentes. Pire, l'écurie n'a pas été en capacité de devancer Mercedes sur des circuits où elle disposait d'un avantage en rythme. Lors des Grands Prix de Bahreïn et d'Azerbaïdjan, c'est d'ailleurs Charles Leclerc qui a semblé le plus à son aise au volant de la SF90.

Sebastian Vettel, qui a terminé troisième des deux dernières courses et figure devant son équipier au classement pilotes, estime que la Scuderia a plus de potentiel à trouver que Mercedes, et que lui-même peut trouver de la performance supplémentaire. "Il nous faut un meilleur rythme, c'est aussi simple que cela. Il faut être plus rapide. Il semble que, pour nous, il faille plutôt un effort conscient pour placer la voiture dans la bonne fenêtre, alors que pour eux ça semble peut-être être un petit peu plus facile." 

Lire aussi:

"Surtout dans un endroit comme [Bakou], il faut avoir confiance en la voiture. Ce n'est pas encore mon cas. Je sens que je ne peux pas piloter à mon meilleur niveau simplement parce que la voiture ne répond pas ou pas de la façon que je souhaite. Et puis je pense que ce n'est pas naturel. Tout le monde est passé par là."

Interrogé sur ce sujet par Motorsport.com, Leclerc a pour sa part indiqué : "Pour l'instant, je ne suis pas mécontent de la voiture. Nous devons peut-être un petit peu travailler sur notre course. Je pense qu'en qualifications, la voiture était géniale, en course j'avais un peu plus de problèmes d'équilibre. Mais il s'agit de petits problèmes et je suis plutôt sûr que si nous travaillons dessus, nous les surmonterons."

Vettel explique pour sa part un rythme qui semble légèrement inférieur à son équipier par la prudence qu'il est obligé d'employer pour piloter la SF90. "Quand [la performance] n'est pas là, alors votre jugement est normalement correct, de ne pas aller trop loin car vous allez finir par perdre la voiture. On dirait que je suis plus sensible dans les premières courses que lors des tests. Les tests étaient vraiment bons mais c'était il y a longtemps désormais. Il faut aller de l'avant et améliorer la façon de gérer les choses, la façon de travailler, juste pour aller plus vite."

partages
commentaires
Williams sera "totalement remboursé" après l'incident de Bakou

Article précédent

Williams sera "totalement remboursé" après l'incident de Bakou

Article suivant

Binotto : La Mercedes est "légèrement meilleure" que la Ferrari

Binotto : La Mercedes est "légèrement meilleure" que la Ferrari
Charger les commentaires