Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
15 Heures
:
58 Minutes
:
56 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
14 jours

Ferrari ne doit pas travailler plus mais mieux selon Vettel

partages
commentaires
Ferrari ne doit pas travailler plus mais mieux selon Vettel
Par :
17 oct. 2019 à 08:49

Sebastian Vettel est convaincu du fait que Ferrari a toutes les cartes en main pour mettre un terme à la domination de Mercedes en Formule 1, mais estime que la Scuderia doit se rapprocher de la perfection pour y parvenir.

Dès Suzuka, Mercedes s'est assuré un sixième titre mondial des constructeurs consécutif, confirmant sa domination implacable depuis le début de l'ère hybride. Malgré ses efforts répétés, Ferrari devra encore patienter pour mettre un terme à cette hégémonie. Qu'il semble loin le temps des essais privés de Barcelone, où la Scuderia affichait une forme tellement prometteuse que tous les observateurs en faisaient l'équipe favorite pour cette saison. Depuis, une première partie de championnat ratée est passée par-là.

Lire aussi :

Mais l'écurie de Maranello peut tout de même se féliciter d'avoir su redresser la barre après la trêve estivale, renouant avec la victoire dès Spa-Francorchamps et s'imposant également à Monza puis Singapour. Surtout, les Rouges ont démontré que leur monoplace avait de réelles qualités sur des tracés exigeant de l'appui aérodynamique, contrairement aux idées reçues. Le week-end dernier au Japon, cela s'est confirmé en qualifications avec une inattendue première ligne verrouillée par Ferrari. Malheureusement, quelques heures plus tard Sebastian Vettel et Charles Leclerc perdaient gros peu après l'extinction des feux, avec un envol raté d'une part et un accrochage de l'autre. Toujours est-il que le potentiel est au rendez-vous, et Vettel insiste sur les atouts dont dispose son équipe dans sa quête de titre mondial. Le tout est selon lui de savoir les exploiter.

"Je ne pense pas qu'il nous manque quoi que ce soit", estime le quadruple Champion du monde. "Je crois que nous devons juste mieux travailler. Je pense que nous sommes très investis, nous travaillons dur, mais ce n'est pas encore au niveau que nous pouvons atteindre. Bien sûr, Mercedes a montré ces dernières années que l'on pouvait faire mieux, et ils ont été capables de maintenir ça. Je crois que nous ne sommes pas dans cette situation. Il y a encore de la marge de progression. L'année prochaine ne débute pas au Mexique. Quoi que nous puissions apprendre cette année, il le faut. Je crois que nous avons beaucoup appris de notre voiture, de ses faiblesses. Nous l'avons améliorée mais nous ne sommes pas encore au rendez-vous donc... Nous avons connu des Grands Prix solides, mais dans l'ensemble nous sommes toujours un peu derrière."

Quand la perfection fait la différence

Valtteri Bottas, Mercedes AMG W10, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF90

Pour le pilote allemand, Ferrari a clairement de l'or entre les mains et n'a rien à envier à Mercedes sur ce plan. En revanche, la nécessité de mieux exploiter ces ressources devient nécessaire face à un adversaire qui flirte avec "la perfection". "On ne peut pas voir ce qu'ils font, mais de l'extérieur, ils sont très proches de la perfection à chaque fois qu'ils prennent la piste", insiste-t-il. "Ils sont tellement réguliers, ils font très peu d'erreurs. C'est certainement une partie de ce qui les rend si forts. Quand vous remportez le titre constructeurs à quatre Grands Prix de la fin, c'est qu'il y a beaucoup de choses que vous faites mieux que les autres. Si l'on rentre dans les détails, on peut discuter de ce que leur voiture fait mieux que la nôtre, mais je ne pense pas que ce soit précisément ça. C'est un effort collectif."

"Comme je l'ai dit, je pense que nous avons les ingrédients, nous avons l'investissement, nous avons l'intelligence, mais nous devons faire mieux", conclut Vettel. "Ce sont beaucoup de petites choses. Ce n'est pas une seule chose que nous devons améliorer, ce sont des petites choses que nous devons mieux faire, chacune d'entre elles, et c'est la seule manière pour aller de l'avant."

Article suivant
Renault a été privé de soufflerie pendant près d'un mois

Article précédent

Renault a été privé de soufflerie pendant près d'un mois

Article suivant

Le moteur Ferrari éveille des soupçons, la FIA sollicitée

Le moteur Ferrari éveille des soupçons, la FIA sollicitée
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Basile Davoine