Vettel : FIA et F1 ont "laissé tomber" les pilotes sur l'antiracisme

partages
commentaires
Vettel : FIA et F1 ont "laissé tomber" les pilotes sur l'antiracisme
Par :

Sebastian Vettel estime que la FIA et la Formule 1 ont "laissé tomber" les pilotes concernant leurs messages antiracistes lors des deux dernières courses en Autriche et en Hongrie.

En Autriche, pour la première épreuve de la saison 2020 de F1, les instances dirigeantes de la discipline reine ont offert un temps aux pilotes, avant le départ de la course, pour exprimer leur opposition au racisme, la plupart choisissant pour ce faire de mettre un genou à terre et tous portant un t-shirt "End Racism" ("Mettre fin au racisme").

Cependant, lors des deux derniers Grands Prix, rien n'a été officiellement prévu, ce qui a entraîné des phases d'incompréhension et de désorganisation dans les mouvements souhaités par une partie des pilotes. Lewis Hamilton a notamment expliqué, dans le sillage de critiques sur la manière dont les choses avaient été gérées, qu'il allait contacter les responsables de la F1 avant le GP de Grande-Bretagne pour que ces démonstrations soient mieux organisées à l'avenir.

Lire aussi :

Sebastian Vettel a quant à lui déclaré qu'il souhaitait un geste plus fort et plus organisé de la part des pilotes avant la course de ce dimanche à Silverstone, mais que ce n'était pas à eux de le mettre en place seuls. "Ça ne devrait pas être entre les mains des pilotes seuls. Nous n'organisons pas les courses, donc je pense que ce n'est pas juste dans notre intérêt."

"Je pense que nous avons essayé de continuer de faire passer un certain message, dont nous sommes convaincus qu'il est juste. Mais la FIA et la FOM, après la première course, nous ont laissés tomber parce qu'elles ne nous ont pas vraiment aidés à organiser quoi que ce soit. J'espère [qu'aujourd'hui] ça sera mieux. Nous aurons un petit peu plus de temps également, donc nous verrons."

Interrogé par Motorsport.com concernant ce qui était prévu avant le départ à Silverstone, le pilote Renault Daniel Ricciardo a indiqué que le temps supplémentaire accordé avant la course devrait permettre d'éviter la désorganisation des deux derniers GP. "Nous avons bien plus de temps désormais pour aller aux toilettes, et avoir un moment avant les hymnes."

"Je pense que ça sera clairement moins précipité, et probablement plus similaire à ce que nous avons vu lors de la première course, où nous étions tous là quelques minutes avant. Ensuite nous serons en formation. Évidemment, certains seront debout, certains un genou à terre. Mais nous aurons notre moment avant l'hymne pour le faire. C'est ce qui devrait se passer."

Lire aussi :

Pour le GP de Grande-Bretagne, la F1 a décidé d'ouvrir la ligne des stands 40 minutes avant le départ de la course au lieu de 30 et a donné aux pilotes des lignes directrices concernant les procédures sur la grille. Une fenêtre de 30 secondes a ainsi été aménagée pour "la reconnaissance de l'importance de l'égalité et d'une égalité des chances pour tous", avec des actions suggérées pour les pilotes telles que "poser un genou à terre, se tenir debout sur le tapis avec les bras croisés devant ou derrière eux, se tenir debout sur le tapis et baisser la tête, se tenir debout sur le tapis et pointer les mots 'End Racism' sur leurs t-shirts, se tenir debout sur le tapis et placer leur main sur le cœur" ou "tout autre chose qu'un pilote se sentirait à l'aise de faire".

Les pilotes seront ensuite remerciés pour leur "démonstration de soutien à la fin du racisme dans le monde", avant que l'hymne national ne soit joué. Après ce dernier, un hommage sera rendu par voie aérienne et par le biais d'applaudissements au NHS, le service de santé du Royaume-Uni dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Related video

Gasly avait demandé à changer d'ingénieur chez Red Bull

Article précédent

Gasly avait demandé à changer d'ingénieur chez Red Bull

Article suivant

Racing Point : "Comme si Hülkenberg n'était jamais parti"

Racing Point : "Comme si Hülkenberg n'était jamais parti"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Pilotes Sebastian Vettel
Auteur Fabien Gaillard