Vettel - "J'en ai peut-être trop voulu"

Le pilote Ferrari était dans le match pour la pole position samedi à Montréal, mais a dû s'incliner face aux deux Mercedes en qualifications.

Vettel - "J'en ai peut-être trop voulu"
Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Maurizio Arrivabene, Team Principal Ferrari observe Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H dans les stands
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H

Sebastian Vettel a tout tenté, mais il lui a manqué 178 millièmes pour espérer battre le temps de la pole position de Lewis Hamilton au Canada ce samedi. L’Allemand s’est même excusé auprès de son équipe de ne pas avoir fait mieux que la troisième place qu’il occupera sur la grille de départ dimanche soir. 

Le quadruple Champion du monde ne cachait pas après la séance qu’il croyait vraiment possible de signer une première pole position cette saison. 

"Je pensais avant les qualifications que ce serait possible", a-t-il souligné. "J’étais très content de mon dernier tour, j'en ai peut-être trop voulu dans le virage 10 et pas assez à la sortie du virage 6. Je voulais être en-dessous de 1'13 car je savais que je serais très proche. Je l'ai fait d'un dixième."

Malgré ce qu’il semble vivre comme une petite déception, le pilote Ferrari peut se satisfaire d’avoir devancé les deux Red Bull pour confirmer le regain de forme de la Scuderia à Montréal et le bon fonctionnement des évolutions apportées ce week-end sur la SF16-H. 

Désormais tourné vers la course, il pense encore possible de pouvoir jouer la gagne, d’autant que le comportement de sa monoplace lui convient depuis hier. 

"Nous avons une très bonne voiture, nous avons très bien progressé. Je me sentais très à l'aise, j'ai pris beaucoup de plaisir en qualifications, j'ai même effleuré le Mur des Champions."

"Nous espérions apporter de la performance à la voiture [avec les évolutions] et c'est ce qui a été fait. C'est un circuit où c'est assez important avec les lignes droites. C'est pourquoi nous avons décidé d'amener ça ici, ça a fonctionné et ça devrait nous aider pour demain, pas seulement aujourd'hui."

"Je voulais descendre sous les 1'13 mais ça n'a pas été suffisant pour battre les Mercedes ou les séparer. J'étais déçu au début, mais ça reste un bon résultat. La voiture devrait nous donner de bonnes chances demain."

"C'est toujours possible, surtout en partant de l'avant de la grille. On peut dépasser ici. Il faut attendre de voir la météo, les prévisions ne sont pas géniales mais ça change vite. C'est une course où beaucoup de choses peuvent arriver des voitures de sécurité de la pluie, beaucoup de pluie."

partages
commentaires
Rosberg devra dépasser Hamilton pour remporter le GP du Canada

Article précédent

Rosberg devra dépasser Hamilton pour remporter le GP du Canada

Article suivant

Hamilton - "Pas le même rythme qu'hier, mais ça a suffi"

Hamilton - "Pas le même rythme qu'hier, mais ça a suffi"
Charger les commentaires