Vettel - La Ferrari est meilleure que la Red Bull 2014

Sur le podium dès sa première course sous les couleurs de la Scuderia, Sebastian Vettel est très confiant grâce au comportement positif de sa monoplace. Si la SF15-T n'est pas la meilleure voiture du plateau pour le moment, son équilibre général donne déjà satisfaction au quadruple Champion du Monde, qui juge qu'elle n'a rien à voir avec la Red Bull qu'il pilotait l'an passé. 

Sans jamais prononcer le nom de la RB10, Vettel établit une comparaison déjà à l'avantage de sa nouvelle monture rouge, sans hésiter. 

"Je crois que c'est naturel que les voitures aient fait un pas en avant, et pour être honnête je me sens heureux depuis le premier jour", a-t-il confié dans le paddock de Sepang. "J'étais bien sûr en difficulté avec la voiture de l'année dernière ici et là, et pas totalement heureux. Alors qu'avec la voiture de cette année, la Ferrari de cette année, depuis le premier jour je suis raisonnablement satisfait de l'équilibre que nous avons. Nous savons que nous devons progresser, mais par rapport à ce que je ressens et ce que je peux faire, je suis heureux." 

Je m'attends à ce que soit très serré derrière Mercedes.

Sebastian Vettel

Les évolutions apportées par Pirelli sur la conception des pneumatiques, bien qu'elles ne soient pas majeures cette année, peuvent également expliquer le meilleur feeling dont dispose Vettel à bord de la monoplace de Maranello. 

"Je pense peut-être aussi que les pneus arrière aident un peu, évidemment ils ont changé un peu durant l'hiver. De manière générale, j'aime la fluidité que la voiture a. L'année dernière c'était un peu un problème ici et là. Au final on s'habitue et on pilote aussi vite que possible, ou au moins aussi vite que l'on pense pouvoir." 

Se rapprocher de Mercedes, s'éloigner de Williams

A la régulière, Vettel rappelle qu'il sera difficile de concurrencer Mercedes ce week-end encore, mais espère que l'écart commencera à se réduire. Il désigne avant tout Williams comme le premier rival de Ferrari en ce début de saison. 

"Je crois que les favoris sont clairs, il suffit de regarder l'écart en Australie, et derrière je pense que ce sera très serré", souligne-t-il. "Nous essaierons de confirmer les résultats et l'impression que nous avons laissés en Australie, donc nous essayons de faire en sorte de pouvoir nous établir dans une position similaire, idéalement un peu plus proche de Mercedes, et idéalement un peu plus loin de Williams. Mais je m'attends à ce que ce soit très, très serré, particulièrement entre nous et Williams." 

"Il y a aussi Red Bull et je crois que c'est une question de temps pour savoir quand il reviendront. Pour le moment, je crois qu'ils sont un peu en difficulté."

Retrouvez Inside GP, notre présentation vidéo du Grand Prix Malaisie

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Malaisie
Sous-évènement Jeudi
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Preview