Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Vettel : Trop tôt pour dire si Leclerc est l'équipier le plus coriace

partages
commentaires
Vettel : Trop tôt pour dire si Leclerc est l'équipier le plus coriace
Par :
12 oct. 2019 à 15:15

Pour Sebastian Vettel, il est encore trop tôt pour considérer que Charles Leclerc est son équipier le plus coriace en Formule 1.

Pour sa première saison avec la Scuderia Ferrari et sa seconde année en Formule 1, Leclerc a jusqu'ici signé six pole positions et remporté deux courses. Après 17 Grands Prix sur 21, il se situe en troisième position du classement pilotes, avec 215 points contre 194 pour Vettel, cinquième, qui a signé une pole et gagné un Grand Prix. L'Allemand fait face à une concurrence interne qu'il n'avait jamais connue depuis son arrivée à Maranello. 

Dans sa carrière en F1, le quadruple Champion du monde a débuté en faisant équipe avec Nick Heidfeld (2007) chez BMW Sauber, puis avec Vitantonio Liuzzi (2007) et Sébastien Bourdais (2008) chez Toro Rosso, avant de connaître Mark Webber (2009-2013) et Daniel Ricciardo (2014) chez Red Bull, et enfin Kimi Räikkönen (2015-2018) et Leclerc (2019) chez Ferrari. Aussi, quand il lui est demandé si le Monégasque est le plus coriace, il répond : "Je ne pense pas que ce soit juste, c'est trop court."

Lire aussi :

"Assurément, il est jeune, il est très rapide. Je ne pense pas que quiconque en doute. Au final, on ne peut pas vraiment comparer parce qu'il faudrait mettre Mark, Kimi, Daniel, Vitantonio et Bourdais – j'ai oublié quelqu'un ? – dans la même voiture au même moment. Donc ce n'est pas juste. Clairement, en termes de vitesse pure, il est très rapide, mais évidemment c'est un peu tôt pour lui, c'est seulement sa seconde saison en F1. C'est très différent de Kimi ou de Mark, qui ont passé beaucoup de temps en Formule 1 et avaient bien plus d'expérience. Je ne regarde pas cela de cette façon."

Vettel reconnaît malgré tout que le rythme affiché par Leclerc lui a permis de mieux comprendre quelle était la référence quand il était lui-même en difficulté. "C'est bien qu'il soit une vraie référence, et comme je l'ai dit surtout dans les moments où j'ai eu un petit peu de mal à tirer le maximum de moi-même et de la voiture. C'est bien d'avoir ça, parce que ça peut également vous aider. En tant qu'équipe, c'est une bonne chose d'avoir deux pilotes qui se battent pour le même morceau de piste."

Article suivant
Chez Mercedes, Vandoorne n'envisage pas un retour en F1

Article précédent

Chez Mercedes, Vandoorne n'envisage pas un retour en F1

Article suivant

Les pneus 2020 bientôt validés et testés à Austin

Les pneus 2020 bientôt validés et testés à Austin
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Charles Leclerc , Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Fabien Gaillard