Vettel : "Que devrais-je changer ?"

Sacré quatre fois consécutivement Champion du Monde, Sebastian Vettel aura bien dû mal à défendre son titre cette saison

Sacré quatre fois consécutivement Champion du Monde, Sebastian Vettel aura bien dû mal à défendre son titre cette saison. Distancé de 108 points par Nico Rosberg, toujours à la recherche de sa première victoire en 2014, l’Allemand refuse encore de tirer un trait sur ses ambitions. Mais derrière le discours de façade se cache forcément la réalité des résultats.

Avec la nouvelle réglementation technique, Vettel a connu un temps d’adaptation difficile en début de saison. Il a également fait face à plusieurs coups durs sur le plan technique, abandonnant à trois reprises en dix Grand Prix. Néanmoins, à la mi-saison, il ne considère pas cette année plus difficile qu’une autre, simplement différente.

« Chaque année je pilote une voiture, nous donnons le maximum et la pression est toujours la même sur nous », rappelle-t-il. « C’était le cas lors des quatre dernières années, et avant, donc je ne dirais pas que c’est plus difficile, c’est juste que les résultats ne sont pas si bons. »

Dans une telle situation, il existe une nécessité de remise en cause sur plusieurs points, pour un pilote comme pour une équipe. En revanche, Vettel ne compte pas modifier sa manière de travailler et d’aborder la course, tant celle-ci lui a permis de connaitre le succès.

« Que devrais-je changer ? », s’interroge-t-il. « J’ai une certaine manière de faire mon travail et cette façon de faire est la même depuis les premiers jours et récemment encore. Elle a connu le succès, nous avons remporté quatre titres mondiaux avec cette stratégie. Nous donnons toujours notre maximum, nous vivons pour ce sport et nous sommes totalement concentrés. Tant que je sais que je donne le maximum et que je fais le meilleur travail possible, je ne peux pas être mécontent. »

Régulièrement dominé par son coéquipier Daniel Ricciardo depuis le début de la saison, Vettel a devancé l’Australien pour la première fois depuis plusieurs mois à Hockenheim. Avant cela, il considère avoir livré de très solides performances, qu’il sait avoir réalisées dans l’ombre de la domination de Mercedes.

« Je pense que cette année nous avons fait de grosses performances en Malaisie (3e) et à Silverstone (5e), mais bien sûr c’est le vainqueur qui attire l’attention. C’est normal, celui qui gagne la course a généralement le meilleur package et a fait le meilleur travail ce jour-là, cela mérite toute l’attention. C’est le sport. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg , Sebastian Vettel , Daniel Ricciardo
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités