Vettel n'était pas sûr de faire les qualifs

partages
commentaires
Vettel n'était pas sûr de faire les qualifs
Par :
7 juil. 2018 à 14:35

Sebastian Vettel a été le principal adversaire de Lewis Hamilton pour la pole position au Grand Prix de Grande-Bretagne, celle-ci lui filant entre les doigts pour seulement 44 millièmes de seconde.

Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H

Pourtant, Vettel a bien failli ne même pas participer à ces qualifications. Souffrant de douleurs au niveau du cou, l'Allemand a fait l'impasse sur la fin des Essais Libres 3 et s'est même absenté en fin de Q2, peut-être pour un ultime massage. "Ça allait en qualifs", insiste-t-il toutefois.

Lorsqu'il lui est demandé s'il pensait pouvoir faire la pole, Vettel répond : "Ce matin non, je n'étais même pas sûr de pouvoir faire les qualifs. C'était très serré. J'étais content du dernier tour, mais j'ai perdu beaucoup de temps en ligne droite, il m'a manqué l'aspiration. Mais je suis content de la deuxième place, ça nous donne de bonnes chances pour demain."

Revenant sur ses douleurs au cou, il ajoute : "Ce n'est rien de dramatique, ça allait. Nous avons dû arrêter un peu plus tôt que je ne l'aurais voulu ce matin, mais ça allait. Je ne suis pas inquiet [pour la course] car ça ira moins vite qu'en qualifs."

Vettel fait en tout cas preuve de fair-play face à la performance de son rival pour le titre. "Je pense qu'il a juste été un peu meilleur lors des derniers runs. J'ai bon espoir que nous soyons plus rapides demain, la course se passe généralement un peu mieux pour nous", conclut-il.

Räikkönen a commis une erreur

Quant à son coéquipier Kimi Räikkönen, il s'est classé troisième en Q3, la pole position ne lui échappant que pour moins d'un dixième. Cependant, sa frustration était évidente.

Räikkönen est-il satisfait ? "Pas vraiment, non", lâche-t-il. "Je pense que j'avais toutes les cartes en main pour aller plus vite, mais j'ai commis une blocage de roue au virage 16 et j'ai perdu le temps dont j'avais besoin pour être devant. C'est comme ça."

"La voiture devrait être bonne demain. Ce ne sera pas une course facile avec les pneus dans cette chaleur. Nous visons le sommet, bien évidemment."

Article suivant
Hamilton au bout de lui-même, mais Ferrari menace

Article précédent

Hamilton au bout de lui-même, mais Ferrari menace

Article suivant

Verstappen : "On perd plus d'une seconde en ligne droite"

Verstappen : "On perd plus d'une seconde en ligne droite"
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir toute l'actu