Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Course dans
06 Heures
:
10 Minutes
:
32 Secondes
23 oct.
Prochain événement dans
25 jours
31 oct.
Prochain événement dans
33 jours
13 nov.
Prochain événement dans
46 jours
04 déc.
Prochain événement dans
67 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
75 jours

Vettel refuse les comparaisons avec 2014 : "C'est très différent"

partages
commentaires
Vettel refuse les comparaisons avec 2014 : "C'est très différent"
Par :

Sebastian Vettel estime que la mauvaise passe qu'il traverse ne justifie pas pour autant de comparer sa situation à celle connue en 2014, lors de sa dernière année chez Red Bull. L'Allemand se retrouve un peu plus en difficulté après son erreur commise lors du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Malgré une première partie de saison encore vierge de toute victoire, et déjà marquée par plusieurs erreurs, Sebastian Vettel réfute toute comparaison qui serait faite avec son année noire de 2014, la dernière passée sous les couleurs de Red Bull Racing. Déjà en difficulté, le quadruple Champion du monde a inévitablement réveillé des vieux démons en commettant une erreur à Silverstone dimanche dernier : un mauvais jugement au freinage qui a précipité l'accrochage avec Max Verstappen. 

Lire aussi:

Si certains rappellent le millésime 2014 à l'Allemand, c'est parce que les similitudes peuvent exister. Comme il y a cinq ans, il fait par exemple face à l'arrivée d'un jeune coéquipier à ses côtés, qui n'hésite pas à le pousser dans ses retranchements. Chez Red Bull, Daniel Ricciardo avait ainsi pris le dessus, et c'est aujourd'hui ce que Charles Leclerc s'attache à faire. À l'époque, Vettel avait fini par prendre la décision de quitter l'écurie de Milton Keynes pour rejoindre Ferrari. Aujourd'hui, Vettel ressent-il une frustration qui puisse lui rappeler les mauvais souvenirs de 2014 ? "Non, pas vraiment", répond-il. "D'abord, c'était il y a longtemps, et deuxièmement, c'est très différent. Quand on parle de frustration, je pense que ça vient du résultat final qui manque."

"Je crois qu'au niveau des courses que nous avons faites, elles auraient pu tourner différemment aussi, donc nous devons être justes et ne pas juger sur un tour en particulier", précise-t-il. "Mais c'est arrivé [l'accident avec Verstappen], et les tours jusque-là étaient assez solides. Nous sommes partis sixièmes, donc ce n'est pas un hasard que nous nous soyons retrouvés troisièmes à un moment donné. Vous pourriez dire que la voiture de sécurité a aidé, mais nous avons très bien fait les choses dans le premier relais, différemment des autres, et ça a fonctionné. Je pense que d'autres courses auraient pu être différentes également, donc je ne suis pas trop inquiet. Mais je sais que je peux avoir de meilleurs résultats le dimanche. J'ai désormais hâte d'être en Allemagne."

Pour Lewis Hamilton, leader conforté du championnat avec notamment 100 points d'avance sur Vettel, pas question d'enfoncer ce dernier. Au contraire, le Britannique reste persuadé que le pilote Ferrari saura se remettre en selle à un moment ou un autre. "Je suis absolument convaincu qu'il rebondira", prévient-il. "Regardez les grands joueurs de tennis, il est comme eux. Il a connu une course difficile, mais il est quatre fois Champion du monde. Il reviendra, et se rachètera s'il en ressent le besoin. Il reviendra plus fort au prochain Grand Prix. C'est comme ça que sont les grands athlètes."

Sebastian Vettel, Ferrari SF90, après avoir percuté Max Verstappen, Red Bull Racing RB15
La sortie de Giovinazzi causée par un problème mécanique

Article précédent

La sortie de Giovinazzi causée par un problème mécanique

Article suivant

Haas pourrait poursuivre les comparaisons à Hockenheim

Haas pourrait poursuivre les comparaisons à Hockenheim
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari Races
Auteur Basile Davoine