Le resurfaçage partiel de la grille ne plaît pas à Vettel

partages
commentaires
Le resurfaçage partiel de la grille ne plaît pas à Vettel
Par : Basile Davoine
29 sept. 2018 à 16:45

Dimanche après-midi, le pilote Ferrari prendra le départ du Grand Prix de Russie depuis un emplacement partiellement resurfacé.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, et Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Le poleman Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Pole sitter Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09

Sebastian Vettel s'est montré circonspect devant le resurfaçage réalisé à Sotchi avant le Grand Prix de Russie, et qui concerne uniquement les trois premières places de la grille de départ sur la ligne de départ/arrivée. Cette remise à neuf partielle a été faite par les organisateurs avant l'édition 2018 à cet endroit, ainsi que juste avant le premier virage et avant le virage 8.

Lire aussi:

Dimanche, les deux Mercedes de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas seront en première ligne, sur la partie resurfacée. Derrière, en troisième position, Sebastian Vettel aura la particularité de se trouver sur un emplacement en partie neuf, mais ses roues arrière seront sur l'ancien asphalte.

Cette situation inhabituelle peut-elle avoir une réelle incidence sur le départ ? "Je ne sais pas", admet le pilote Ferrari, "je pensais que la troisième place était pareil. Si ce n'est pas le cas, ce n'est pas bon." 

Lire aussi:

Dans le clan Mercedes, on peine visiblement à déterminer si le fait de s'élancer sur le nouvel asphalte est une bonne ou une mauvaise nouvelle. Mais la certitude concerne le fait qu'une différence entre deux zones en créera inévitablement une autre à l'extinction des feux.

"C'est un peu l'inconnue pour dire exactement à quel point il y aura une différence d'adhérence, ou s'il n'y en aura pas", explique Valtteri Bottas, qui partira en pole position. "Habituellement, un nouvel asphalte a tendance à procurer un peu plus d'adhérence, mais ça dépend aussi du type de tarmac. Nous avons roulé sur cette partie uniquement dans de bonnes conditions, pied au plancher, donc nous saurons demain s'il y a un effet."

Les pilotes ont en effet pu réaliser des essais de départ uniquement au bout de la voie des stands lors des trois séances d'essais libres, et aucun n'a donc pu aller s'essayer à un envol depuis la partie resurfacée à l'avant de la grille. 

 

 

Prochain article Formule 1
La stratégie de Renault, "ennuyeuse" mais "nécessaire"

Article précédent

La stratégie de Renault, "ennuyeuse" mais "nécessaire"

Article suivant

Les duels en qualifications après Sotchi

Les duels en qualifications après Sotchi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Lieu Sochi Autodrom
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités