Vettel "surpris" par l'écart face à Mercedes

partages
commentaires
Vettel
Par :
16 mars 2019 à 07:52

Sebastian Vettel ne peut pas cacher sa déception à l'issue des qualifications du Grand Prix d'Australie, mais l'Allemand ne cède pas à la panique sur un circuit dont il rappelle le caractère atypique. Néanmoins, il y a visiblement du travail chez Ferrari.

Sebastian Vettel, Ferrari SF90
Sebastian Vettel, Ferrari SF90
Sebastian Vettel, Ferrari SF90
Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF90
Valtteri Bottas, Mercedes AMG W10, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF90
Sebastian Vettel, Ferrari SF90
Sebastian Vettel, Ferrari SF90
Sebastian Vettel, Ferrari SF90
Sebastian Vettel, Ferrari SF90

Ferrari était désigné comme le grand favori pour l'ouverture de la saison, après les essais hivernaux, mais c'est un premier coup dur qui a été porté à la Scuderia en qualifications. Confirmant la tendance des essais libres, Lewis Hamilton et Mercedes ont frappé un grand coup en s'octroyant la pole position. Mais bien plus que la première ligne occupée par les deux Flèches d'Argent, c'est l'écart qui marque la concurrence. Impuissant, Sebastian Vettel doit se contenter de la troisième place en lâchant sept dixièmes sur le meilleur temps. 

"Je ne sais pas !" concède l'Allemand, interrogé sur la situation à sa descente de voiture. "Félicitations à Lewis et Valtteri ; on dirait qu'ils ont eu de bonnes qualifications. La voiture donne un bon feeling, aujourd'hui, ça a été OK."

"Je pense que tout le monde est surpris, probablement eux aussi. Hier nous n'avons pas connu une bonne journée, aujourd'hui c'était mieux, mais au niveau de l'écart et du rythme c'était très similaire. C'est sûr qu'il y a du travail à faire pour comprendre."

"Sept dixièmes, c'est une grosse poignée ! C'est très confortable pour eux pour être devant tout le monde, donc ça fait beaucoup de maux de têtes pour nous. Mais pas maintenant, ni demain. On va garder la tête basse et essayer de réaliser une course solide.

Voir aussi :

Personne n'oubliera que l'an passé, lors de cette même séance de qualifications, Hamilton avait déjà infligé une claque de plus de six dixièmes aux Ferrari. Malgré une déception évidente, l'heure n'est donc pas encore à l'inquiétude générale pour Vettel, qui concède toutefois qu'il va falloir redoubler d'efforts pour se mettre au niveau. 

"On verra, la course est demain, je pense que nous avons malgré tout une bonne voiture, cette piste est très spécifique, je ne suis pas trop inquiet, mais j'aurais préféré que ce soit dans l'autre sens, malgré tout", précise le quadruple Champion du monde, qui estime que la victoire n'est pas encore hors de portée.

"Bien sûr, je pense qu'on peut, on ne sait jamais ce qui va se passer. L'an dernier, j'ai été un peu chanceux. On aune bonne voiture et nous sommes en forme. Mercedes est clairement le favori en raison du rythme montré aujourd'hui, mais on est là pour courir et on verra demain."

Interrogé sur les points à améliorer sur la SF90, Vettel estime qu'ils sont évidemment nombreux, affirmant que les progrès peuvent provenir de tous les domaines. "Je ne crois pas que la vitesse de pointe soit un problème, nous sommes assez compétitifs en ligne droite, nous perdons du temps dans les virages", décrit-il. "Je n'ai pas trouvé l'équilibre que j'aurais aimé avoir, ni la confiance et la rapidité."

"C'est un circuit très particulier mais si l'on est rapide ici, il y a aussi des raisons d'être rapide ailleurs, donc je pense que ce que l'on a vu aujourd'hui est authentiquement l'ordre de marche actuellement, et nous ne sommes pas là où nous le voulons et le devons. Je crois que le feeling avec l'auto n'est pas encore le bon. Nous avons extrait plus ou moins le plus de celle-ci, mais on aura plus de réponses avec plus de temps, de tours pour ressentir de nouveau l'auto et avoir de meilleures références car l'on sait exactement ce que font les autres."

Article suivant
Un Hamilton "tremblant" s'offre une 6e pole consécutive à Melbourne

Article précédent

Un Hamilton "tremblant" s'offre une 6e pole consécutive à Melbourne

Article suivant

Bottas : "Épaté" d'être au sommet "après des essais compliqués"

Bottas : "Épaté" d'être au sommet "après des essais compliqués"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Basile Davoine
Be first to get
breaking news